Ryadh Charfi (Entr. E.N. Juniors) : «Priorité à la vitesse d’exécution»





Nos juniors qui ont remporté une courte victoire à l'aller face à leurs homologues burkinabés se préparent actuellement à la seconde manche avec toute la concentration requise, sachant que la tâche ne sera pas de tout repos à Ouagadougou. Avant-hier à l’annexe d’El Menzah, Riadh Charfi menait une séance d’entraînement sous le soleil, question d’adapter ses poulains au climat qui prévaudra au Burkina Faso. Invité à tirer les enseignements du match aller et à présenter le retour après cette courte victoire par un but à zéro, Charfi nous a affirmé : «On aurait aimé gagner par deux à zéro pour aborder la seconde manche en toute sérénité. Mais les choses étant ce qu’elles sont, on effectuera le déplacement à Ouagadougou en imaginant que le score est encore de zéro partout. L’adversaire va certainement nous concéder des espaces et il nous appartient d’en profiter au maximum. Pour y arriver, il faudra opter pour un jeu rapide tout en observant une certaine prudence derrière. Bien sûr, nous espérons que la réussite qui nous a fait défaut à l’aller sera notre principal allié». En effet, lors de la dite séance d’entraînement, Charfi a axé le travail sur la rapidité d’exécution, le changement de rythme et le renversement de situations : des thèmes qui permettraient de surprendre ces Burkinabés à la morphologie physique impressionnante. D’ailleurs les responsables tunisiens sont assez sceptiques quant à l’âge de certains joueurs adverses dans la mesure où six d’entre eux sont nés le 31 décembre !!! * Cinq blessés ! Mais la principale inquiétude concerne l’état de santé de certains éléments qui sont habituellement des titulaires. A en juger : Dhahbi, Souissi, Gharzoul, Chikhaoui et Ben Radhia. Parmi ce groupe, seul Ben Radhia demeure récupérable. Voilà une situation embarrassante pour Riadh Charfi qui est appelé à puiser dans son effectif pour trouver les solutions de rechange les meilleures. En tout cas, une première occasion s’offre à lui demain lors du match d’application face aux Olympiques pour voir à l’œuvre les réservistes. * Ouagadougou via Dakar Notre sélection juniors qui rencontrera le 31 juillet courant son homologue burkinabé quittera Tunis le mardi 27 à destination de Ougadougou. Une escale est prévue à Dakar le soir même. Le départ pour la capitale Burkinabée aura lieu le mercredi matin. Jamel BELHASSEN


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com