Basket/ Championnat d’Afrique (-20 ans) : Les Tunisiens en conquérants !





C’est parti ! La seconde édition des championnats d’Afrique des moins de vingt ans débutera dans quelques heures dans la capitale sénégalaise Dakar avec la participation de douze sélections nationales dont la nôtre. Les douze formations participantes seront réparties sur quatre groupes de trois avec le Sénégal, pays organisateur, l’Egypte, championne en titre, la Tunisie, vice-championne, et l’Algérie comme têtes de séries. A l’issue du premier tour, les deux premiers de chaque poule seront qualifiés pour les quarts de finale prévus le 28 juillet, alors que les demi-finales sont programmées le 30 juillet. On enchaînera ensuite avec la finale qui sera disputée le 31 juillet. En plus des quatre têtes de séries précitées, huit autres pays y prendront part. Il s’agit du Maroc, de la Côte d’Ivoire, du Mali, du Nigeria, de la République Démocratique du Congo, de l’Angola, de la Mauritanie et du Madagascar. Comme on peut le constater tous les ténors du basket africain y seront. Ils en découdront neuf jours durant pour une suprématie dont s’enorgueillit à l’heure qu’il est la sélection égyptienne sacrée championne lors de la première édition disputée à Alexandrie en 2000. La Tunisie, avec une formation jeune, mais ambitieuse, compte également parmi les favoris au même titre que l’Egypte, le Sénégal et l’Angola. Nos représentants défendront leurs chances jusqu’au bout animés d’une détermination à toute épreuve afin d’essayer de monter une nouvelle fois sur le podium et pourquoi pas parvenir en finale. C’est d’ailleurs tout le mal qu’on leur souhaite… Mansour AMARA ________________ * La Délégation Tunisienne - Maher Ben Aïssa (chef de délégation) - Rifaât Ghnia (Médecin) - Mohamed Ali Chakroun (kiné) - Fayçal Beday (arbitre) - Ryadh Ben Abdallah (entraîneur) - Amine Maghrebi, Amor Mouhli, Béchir H’didane, Hamda Foudhaïli, Hamdi Chargui, Mourad El Mabrouk, Mohamed H’didane, Mohamed Mouïne, Marouane Laghenej, Oussama Ferjani, Selim Jaouadi et Yasssine Sassi (joueurs). ______________ * Ryadh Ben Abdallah : «Nous visons le podium» Juste avant le départ de la délégation pour Dakar, nous avons eu l’occasion de rencontrer Ryadh Ben Abdallah, le sélectionneur. Un sélectionneur tout de même contrarié, mais guère abattu. Le sympathique Ryadh toujours aussi souriant et jovial garde un moral d’acier comme à l’accoutumée, ayant il est vrai une foi inébranlable et non moins inaltérable en ses protégés, auxquels il y croit fermement. «Le groupe a bien travaillé ces dernières semaines, lance-t-il. Certes, nous n’avons pas eu l'opportunité de prendre part à quelques tournois, à l’exception de celui disputé au Maroc, mais les joueurs ont fait preuve d’un sérieux remarquable, compensant largement ce manque flagrant de compétition de haut niveau. Je suis d’autant plus satisfait que tous les joueurs travaillent comme un seul homme parvenant à assimiler très vite les schémas tactiques que nous préconisons. D’autant que nous avons axé notre préparation sur le travail à l’intérieur sachant que nos adversaires possèdent un atout non négligeable, sinon primordial, qu’est la taille. Ce sera en quelque sorte notre seul handicap vis-à-vis des sélections de l’Afrique noire notamment». Mais qu’en sera-t-il des chances de nos représentants dans ces conditions? Toujours aussi optimiste, le coach n’en démord point : «nous avons de grandes chances d’être au moins présents dans le dernier carré, voire-même aller plus loin, si tout se passe bien et que la compétition se déroule dans les règles. Je m’explique, les sélections africaines ont tendance dans ce genre de compétition de faire participer des joueurs des catégories d’âge supérieures, mais norphalogiquement paraissent plus jeunes ! Ceci ne vous empêchera cependant pas de jouer à fond nos propres cartes du moment que techniquement nous sommes pratiquement meilleurs. Je demeure en tout cas tout à fait confiant, vu surtout l’enthousiasme qui anime le groupe et la farouche détermination des joueurs de réussir un bon coup. Personnellement je pense à l’après championnat d’autant que cette jeune sélection représente l’antichambre de l’équipe fanion, d’une part, et qu’elle est composée notamment de six joueurs cadets dont trois sont issus de l’équipe fédérale». M.A.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com