Formation professionnelle : 28766 places disponibles à partir de la rentrée





En prévision de la prochaine rentrée, l’Agence Tunisienne de la formation professionnelle (ATFP) organise à partir du 29 juillet courant une série de concours dans ses 120 centres pour recruter 28766 nouveaux stagiaires. L’ATFP propose à cet effet trois modes de formation : Par alternance résidentielle et par apprentissage. Tunis - Le Quotidien Débouchant sur trois diplômes différents, à savoir le certificat d’aptitude professionnelle (CAP), le Brevet de technicien professionnel (BTP) et le Brevet de Technicien Supérieur (BTS) les spécialités concernées par ces concours se répartissent sur 120 centres répartis à travers les centres sectoriels (46), les centres de formation et d’apprentissage professionnel (52), le centre de formation aux métiers de l’Artisanat (8) et les centres de la jeune fille rurale (14). Différents modes de formation sont proposés à cet effet aux nouveaux candidats dont le nombre est fixé à 28766 stagiaires. Il s’agit de la formation par alternance pour 14555 stagiaires, la formation résidentielle pour 1020 stagiaires et la formation par apprentissage pour stagiaires 8840 stagiaires. Les candidats à ces différentes branches doivent être titulaires ou bien du baccalauréat ou bien du diplôme de fin d’études de l’enseignement de base (9ème année) ou du diplôme de fin de la 2ème année secondaire. Les admissions seront établies après examen des dossiers déposés par les candidats. Concernant les spécialités qui connaîtront une demande qui dépasse la capacité d’accueil des centres concernés, on procédera à des épreuves écrites pour arrêter la liste finale des candidats retenus. Les résultats de ces concours seront proclamés à partir du 25 août 2004 et le démarrage des cours de formation auront lieu début septembre. * Hôtellerie D’autre part et concernant les nouveaux centres qui ouvriront leurs portes pour la première fois à partir de septembre, on signale le démarrage de la formation dans les techniques de l’hôtellerie à Tabarka où un centre spécialisé vient d’être créé tout récemment.Ce centre est le deuxième du genre après celui de Hammamet. H.G.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com