Ali Sriti et Leïla Hjaïej à Hammamet : La quintessence de l’art





Ils allument les passions de leurs auditeurs : elle par sa voix sublime et lui par les vibrations de son ûd, toujours enchanté. Ali Sriti et Leïla Hjaïej, un duo qui a choisi d’aller à contre-courant. Soixante-dix ans d’amour et de fidélité pour son ûd, Ali Sriti est un artiste qui a préféré mener son parcours discrètement, loin des lumières des plateaux et du matraquage médiatique. Le voilà aujourd’hui aux cimes de son art. Maître confirmé, Ali Sriti, ce disciple de Abdelaziz Jemaïel et d’Ali Derwiche, continue son petit bonhomme de chemin. Respect de son art et des artistes de gros calibre qu’il a côtoyés ! Car Ali Sriti a eu la chance d’être dans la cour des grands et d’affiner son art auprès de talentueux artistes : Mohamed Triki, Saliha, Ali Riahi, Mohamed Abdelwaheb, Oum Kalthoum, Férid Al-Atrach... Une expérience constructive qui a éclairé le maître Ali Sriti, cet amoureux fou de Tarab. Et c’est grâce à lui qu’une nouvelle génération de musiciens tunisiens a émergé : Ahmed Kalaï, Lotfi Bouchnaq, Anouar Braham... ont goûté le plaisir du Tarab auprès de ce maître qui a choisi de mener une nouvelle expérience avec la nouvelle princesse de la musique arabe : Leïla Hjaïej. Elle a la musique dans les gènes, Leïla Hjaïej, une voix limpide et pure qui s’est épanouie artistiquement aux côtés de ce maître. Diplômée en anglais et en musique arabe, Leïla Hjaïej est le bon exemple des artistes cultivés qui savent bien choisir et défendre leurs choix loin de toute influence. Le Festival international de Carthage, le Festival de la Médina... sont des passages-phares dans le parcours de cette chanteuse qui interprète avec grande justesse et sensualité les œuvres de Ismahane, Leïla Mourad, Oum Koulthoum... «Sahirtou» est le spectacle que propose ce duo en or pour le public du Festival international de Hammamet «Nous proposons à ceux qui ont choisi de partager avec nous cette soirée un voyage dans le répertoire classique tunisien et arabe; ce voyage sera assuré par une brochette de nos meilleurs instrumentistes qui vont nous accompagner Leïla et moi durant deux heures», nous a précisé Ali Sriti. Une nouvelle occasion pour se réfugier dans la bonne musique qui purifie l’âme. A ne pas rater ! Imen ABDERRAHMANI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com