Présidence du S.T. : Le flou perdure





Le feuilleton de la présidence du ST se poursuit puisque chaque jour apporte son lot de surprise. Hier, ce fut autour de Ahmed Salhi de présenter officiellement sa candidature, mais en tant que… président alors qu’il a été annoncé au poste de vice-président aux côtés de M. Chedli Karoui. Or, d’habitude, les deux candidatures (président et vice-président) parviennent généralement ensemble, s’agissant de deux postes occupés par deux personnes très proches et aptes à travailler ensemble. Rappelons que M. Chedli Karoui, pressenti pour succéder à Jalel Ben Aïssa, a finalement fait marche-arrière alors que M. Mohamed Achab, qui fait l’unanimité au Bardo, n’a pas voulu s’y engager. De même, d’autres indices font comprendre que Ben Aïssa pourrait bien rester à la tête du club après avoir émis le désir de partir. Ainsi, c’est le flou total à un seul jour de la tenue de l’A.G. élective, prévue le 30 juillet. On croit même savoir que l’A.G. pourrait être reportée si on ne parvenait pas à trouver la personne qu’il faut pour ce poste. K.Z. ______________ * Jlidi et un gardien sénégalais en renfort Loin de l’ambiance chauffée du Bardo à l’approche de l’A.G. élective du club, les Stadistes poursuivent leur préparation à Aïn Draham depuis lundi dernier. Trente-cinq joueurs sont sur place dont quelques nouvelles recrues. En effet, Moncef Arfaoui a préféré garder les joueurs qui sont en train de subir des tests. Volet nouveautés, le S.T vient d’engager officiellement quatre éléments: l’ex-clubiste Soufiène Ghighani, le Marsois Adel Nechi, le Clubiste Jamel Ben Salem et l’autre Marsois Raouf Jlidi. Il s’agit là de joueurs de moyenne envergure qui serviront à renforcer l’effectif après le départ massif de plusieurs titulaires. Faute de mieux, il va falloir à l’entraîneur stadiste savoir profiter au maximum de ces nouveaux venus et combler un vide qui inquiète les supporters. * Un étranger pour remplacer Béjaoui Signalons également que la recherche d’un gardien de but de haut niveau se poursuit après le départ officiel de Hassène Béjaoui, revenu à son club d’origine. Ainsi, un keeper sénégalais opérant depuis trois saisons au Maroc et ayant été convoité il n’y a pas longtemps par quelques clubs tunisiens, vient de rejoindre les Stadistes à Aïn Draham. Il sera testé pendant une semaine avant de décider de son éventuel recrutement qui s’effectuera sans difficulté puisqu’il est libre de tout engagement. Selon l’avis de Moncef Arfaoui, le stage d’Aïn Draham se déroule dans les meilleures conditions: «Le cadre est parfait pour accomplir du bon travail. Les joueurs s’entraînent sérieusement deux fois par jour et ils sont déterminés à se surpasser. Je commence à avoir une meilleure idée des nouveaux joueurs venus proposer leurs services alors que d’autres, plus connus, sont en train de confirmer leur rang. Globalement, la préparation se déroule parfaitement et il ne reste qu’à effectuer quelques autres recrutements ciblés. Je demeure optimiste car mon équipe ne manque pas d’arguments». Rappelons que le stage de l’équipe stadiste se poursuivra jusqu’au 8 août et que quelques rencontres amicales sont programmées à Aïn Draham face à des adversaires qui se trouvent actuellement au même centre de stages. Kamel Zaïem


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com