C.S.H.L./ Les convictions de Khaled Hosni





Les choses commencent à bouger au C.S.H.L. Il est grand temps, puisque trois semaines seulement nous séparent du démarrage du championnat. Khaled Hosni est effectivement entré en fonction hier. Un premier contact a eu lieu au stade d’Hammam-Lif entre le nouvel entraîneur et ses joueurs, en présence de l’entraîneur-adjoint Nabil Tasco, ainsi que celle des membres du nouveau bureau et quelques supporters. Contacté à ce sujet, Khaled Hosni nous a confié: “Je ne suis pas étranger au club et la réciproque est vraie. Aussi, suis-je imprégné par cette ambiance et tout ce qui touche à l’environnement de l’équipe. A propos de l’effectif, je n’ai pas de préjugés préalables, mais je reconnais qu’il y a un déficit par rapport à la saison dernière. Bien sûr, nous allons œuvrer pour combler ce déficit. Des joueurs comme Fodé, Zouabi, entre autres, sont des éléments indispensables que nous allons essayer de garder. A ce sujet, nous allons gérer ce qui existe, tout en ayant à l’esprit les limites financières du club qui nous dictent de faire preuve de sagesse”. Concernant la préparation de l’équipe et l’éventuel stage auquel sera soumise l’équipe, Hosni ajoute: “Cela devient une course contre la montre, car le temps dont je dispose est très court et je vais agir suivant les circonstances. Même le lieu du stage, si stage il y a, est encore inconnu. Borj Cédria, vu sa proximité d’Hammam-Lif, serait le lieu idéal, mais il ne faut pas anticiper. Toujours est-il qu’il y a une réalité financière et humaine à laquelle je vais essayer de m’adapter. Le fait de connaître cette réalité est une chose positive, car nous allons composer avec cette situation d’une manière sereine et raisonnable...” Moncef SEDDIK


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com