Implication de l’OTAN en Irak : Paris résiste





Le Quotidien - Agences Les ambassadeurs des pays membres de l’OTAN ont mené hier pour la deuxième journée consécutive d’intenses discussions pour tenter d’aplanir les divergences entre la France et les Etats-Unis notamment sur les modalités de l’aide à la formation des forces de sécurité irakiennes. Les représentants permanents des 26 pays membres de l’Alliance se sont réunis hier matin sans parvenir à un consensus et une nouvelle séance a été programmée pour aujourd’hui afin de laisser le temps aux ambassadeurs de consulter leurs capitales, selon la même source. Malgré plusieurs tentatives avant-hier aucun consensus n’avait pu être dégagé sur cette question, la France notamment résistant aux pressions américaines visant à commencer dès la semaine prochaine cette mission de formation en Irak, qui avait été promise par les dirigeants de l’ONU fin juin à Istanbul. Selon des diplomates, l’un des points de contentieux soulevé en particulier par la France et d’autres alliés à trait au commandement de la mission de formation de l’OTAN en Irak que Washington souhaiterait voir placer sous la tutelle de la force multinationale dirigée par les Etats-Unis dans ce pays.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com