Eliminatoires CAN 2005 (Juniors)/ Burkina Faso – Tunisie Eliminatoires CAN 2005 (Juniors): A l’épreuve du feu





Nos juniors jouent aujourd’hui leur avenir dans ces éliminatoires de la CAN 2005. Avec une avance d’un but, les protégés de Riadh Charfi sont appelés à sortir le grand jeu pour sortir indemnes de ce périlleux déplacement à Ouagadougou. En effet, au vu de la première manche jouée à Bizerte, il y a deux semaines, la tâche des nôtres paraît délicate face à un adversaire coriace et habitué aux renversements des situations. Ainsi c’est un ensemble averti qui a quitté Tunis mardi à destination de Ouagadougou via Dakar. Fort des enseignements tirés du match aller, Riadh Charfi, l’entraîneur a bien meublé les deux semaines par un travail axé essentiellement sur la vitesse d’exécution et la reconversion rapide : seuls moyens, selon lui de piéger un adversaire qui sera porté inévitablement vers l’attaque pour refaire le terrain perdu. Il appartient donc aux Chikhaoui, Harbaoui et Ben Radhia de porter vite le danger dans la zone burkinabée pour marquer ce précieux but qui devrait leur ouvrir les portes de la qualification. Invité à présenter cette opposition avant le départ, Riadh Charfi, nous a fait les précisions suivantes : «Bien sûr on aurait aimé partir avec un avantage de deux buts mais les faits sont là. On a un but à défendre et à consolider. C’est un avantage certain à ne pas négliger. On a bien préparé cette seconde manche et les joueurs sont appelés à demeurer concentrés de bout en bout car toute distraction pourrait nous coûter très cher. Cela dit, je ne doute pas de la qualité de l’effectif dont je dispose malgré les blessures de certains titulaires. Nous partons au Burkina Faso avec la seule ambition de ramener la qualification». * Chikhaoui et Ben Radhia OK Chapitre effectif, l’entraîneur national est ravi de voir Chikhaoui, Ben Radhia, Msaddek et Ben Amor retrouver leurs sensations physiques à quelques jours de ce match retour. Seuls Touati et Zouaghi restaient incertains mardi dernier mais le staff technique et médical ne perdait pas l’espoir de les récupérer à temps. En tout cas quel que soit le onze rentrant, l’ambition de ramener un bon résultat demeure intact et ce n’est pas l’absence du sociétaire de Toulouse, Gharzoul pour blessure, qui va décourager les camarades de Harbaoui. * Formation probable M. Ben Ali, Touati, Khecharem, Ben Amor, Hicheri, Zouaghi, Hasnaoui, Mouihbi, Ben Radhia, Chikhaoui, Harbaoui. Jamel BELHASSEN


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com