Handball/ Grèce – Tunisie 30-32 : Le Sept tunisien confirme et rassure





Le Sept national est rentré hier de Grèce à l’issue d’un stage, court mais très utile, ponctué par trois matches face à la sélection hellène. Pour Sead Hassenefendic, il s’agit d’un test important qui lui permet d’évaluer le travail effectué ces dernières semaines et d’avoir une meilleure idée sur un effectif où les jeunes talents ne manquent pas. Malgré l’absence de plusieurs éléments de valeur (Hmem, Sioud, Jerou et Ben Amor), les Tunisiens ont laissé les meilleures impressions à Athènes. Les trois rencontres, soldées par deux victoires et un nul face à un adversaire qui se prépare sérieusement pour prendre part aux JO 2004 à domicile, ont prouvé que le groupe actuellement à la disposition du Croate Hassenefendic ne maque pas d’arguments. C’est un très bon signe à quelques mois du Mondial 2005, d’autant que ceux qui étaient appelés à remplacer les absents ont montré de très belles choses et prouvé que nul n’est indispensable en sélection. Adnène Belhareth, l’entraîneur-adjoint, en convient : «Les jeunes lancés dans le bain ont eu un rendement très prometteur. Leur envie de bien faire et leur rage de vaincre font plaisir à voir et cette série de matches contre la Grèce est venue confirmer qu’on est sur la bonne voie, même si un travail énorme nous attend pour être prêts au Mondial». Rappelons que la Tunisie a battu la Grèce à deux reprises : (22-19) le mardi et (32-30) le jeudi, alors que le premier match qui s’est déroulé lundi dernier s’est soldé par un nul (30-30). Ben Aziza, Tej, Ayed et Bousnina ont été les meilleurs réalisateurs, alors que l’entraîneur national a profité de l’occasion pour faire participer la totalité de son effectif (18 joueurs) aux trois rencontres. K.Z.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com