Incursion israélienne à Rafah : Trois Palestiniens tués, une ville en ruine





Trois Palestiniens ont été tués et 17 blessés hier matin dans une explosion alors que l'armée israélienne effectuait une incursion dans le camp de réfugiés de Rafah, dans le sud de la Bande de Gaza. Le Quotidien-Agences Les trois victimes sont respectivement Akram Hadidi, 31 ans, Maïssara Abou Soneïma, 19 ans, et Mohammad Abou Naba, 18 ans, selon des sources médicales et sécuritaires palestiniennes. Selon ces mêmes sources, 17 Palestiniens ont en outre été blessés, dont trois grièvement. Trois enfants âgés de moins de dix ans et un caméraman palestinien de l'agence de presse internationale Reuters, Bassam Massaoud, figurent parmi les blessés. Cette explosion est due à un obus de char tiré par des soldats israéliens, selon des témoins. Une source sécuritaire palestinienne a fait état de la présence de chars israéliens dans le camp de Rafah, sans toutefois confirmer que ces derniers aient tiré des obus. Dans un communiqué, les Brigades Ezzedine Al-Qassam, branche armée du mouvement palestinien Hamas, ont en revanche revendiqué des tirs de roquettes antichars RPG "contre des chars et véhicules blindés israéliens en position près de la clinique du camp de réfugiés de Rafah dans le secteur de Ybna". Interrogé, un porte-parole de l'armée israélienne a indiqué qu'"une enquête est en cours sur les circonstances de cette affaire (...). A ce stade, on peut affirmer que quatre engins explosifs ont été actionnés contre nos forces dans le secteur en question". Selon une source militaire, les troupes israéliennes ont pénétré dans le secteur de Rafah pour tenter de découvrir des tunnels creusés sous la frontière entre l'Egypte et la Bande de Gaza. Les troupes israéliennes ont détruit ou endommagé un nombre indéterminé de maisons à Rafah au cours de cette incursion, a affirmé une source sécuritaire palestinienne. * Beit Hanoun sous pression Les forces israéliennes maintenaient par ailleurs hier la pression sur Beit Hanoun, dans le nord de la bande de Gaza, où elles ont pénétré le 29 juin pour empêcher des tirs de roquettes Qassam à partir de ce secteur contre le sud d'Israël. Deux Palestiniens ont été blessés hier par des tirs de soldats israéliens qui avaient ouvert le feu sur des habitants qui tentaient de sortir de cette localité. Il s’agit d’un garçon âgé de 11 ans et d’une femme de 22 ans. Des sources palestiniennes ont, pour leur part, indiqué que l’armée israélienne procédait à la démolition de bâtiments à l’entrée de la localité. La veille, un de ces engins de fabrication artisanale a frappé de plein fouet une maison de la ville de Sdérot, sans faire de victime car ses occupants venaient miraculeusement de quitter leur domicile. L'armée israélienne a par ailleurs arrêté dans la nuit en Cisjordanie sept militants palestiniens, et levé hier matin le bouclage des secteurs de la ville de Beitlahm où elle recherchait depuis la veille un kamikaze palestinien. Au barrage routier de Beit Iba, à l'ouest de Naplouse, une Palestinienne a tenté de frapper un soldat avec un objet contondant, et les militaires qui l'ont arrêtée ont ensuite découvert un couteau dans son sac, a-t-on appris par des témoins.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com