S.T. : Courte victoire sur Borj Aririj





Les Stadistes ont achevé leur stage à Aïn Draham dans une ambiance de doute et de pessimisme. Les joueurs, mécontents de leur situation, ne sont plus prêts à collaborer. D’ailleurs, Moncef Arfaoui a dû aligner, pour le match amical face aux Algériens de Borj Aririj, les nouvelles recrues et les jeunes issus des Juniors et des Espoirs. L’Equipe stadiste a tout de même gagné (1-0) grâce à un but de Belgacem Touniche, mais ceci ne peut voiler la crise interne du club qui vient de toucher à présent la préparation d’avant-saison. Les joueurs continuent à réclamer leurs arriérés, mais du côté de l’équipe dirigeante, on ne pense actuellement qu’à l’Assemblée générale élective prévue pour demain et les candidatures pour le poste de président du club. * Retour demain à Aïn Draham Arfaoui et sa troupe effectueront deux séances d’entraînement au Bardo, aujourd’hui et demain, avant de reprendre la route en direction de Aïn Draham pour un second stage de huit jours. Pour cette troisième étape de préparation, l’entraîneur stadiste compte emmener un effectif plus réduit et il va devoir éliminer certains joueurs parmi ceux qui n’ont pas particulièrement brillé à Aïn Draham. Côté recrutement, le doute persiste malgré l’insistance de l’entraîneur qui désire avoir du renfort pour combler les nombreux départs : «Au ST, le public est souvent exigeant et on ne peut le satisfaire avec l’effectif actuel. Les jeunes ont encore besoin de temps pour s’aguerrir et nous avons besoin de quelques joueurs confirmés». Les dirigeants l’entendent-ils de la même oreille alors qu’ils ont également d’autres chats à fouetter ? Kamel ZAIEM


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com