Haltherophilie : Ambitions certaines





Après les nageurs et le gymnaste qui sont déjà sur place à Athènes, c’est au tour des haltérophiles de les rejoindre le 10 août. Hayet Sassi et Youssef Sebaï qui représenteront l’haltérophilie tunisienne sont fin prêts pour relever le grand défi qu’ils se sont fixés. A savoir atteindre le dernier stade de la compétition. Ridha Yahia, DTN, abonde dans le même sens en affirmant : «L’objectif de nos athlètes est de parvenir aux ultimes tours. A ce stade, nous comptons sur leur ambition et leur détermination pour s’exprimer complètement et donner la pleine mesure de leurs moyens. Nos haltérophiles sont capables de jouer les premiers rôles et nous avons pleinement confiance dans leurs capacités de défendre les couleurs de leur pays de la meilleure des manières...». * La compétition, le 18 août Sassi et Sbaï qui regagneront directement le village olympique le 10 août, en compagnie de leur staff technique, débuteront la compétition le 18 du mois. Hayet Sassi sera la première à entrer en lice à 18h30, suivie à 20h00 par son camarade Youssef Sebaï. Nos deux représentants vont mettre à profit les huit jours qui les séparent de la compétition pour apporter les dernières retouches à leur préparation et surtout s’adapter à l’environnement des jeux. * Hayet Sassi Hayet Sassi, championne d’Afrique en titre lors de la dernière édition qui s’est déroulée à Tunis, compte confirmer son rang et son standing au niveau mondial. Hayet qui est classée 11ème mondiale projette d’améliorer ce classement et s’immiscer parmi les ténors mondiaux. Même si la concurrence est impitoyable pour arriver à réaliser un tel objectif, notre haltérophile n’en est pas moins confiante en ses moyens et affirme avoir la possibilité de se classer parmi les meilleures. L’objectif fixé par la Direction est le classement parmi les six premières. Hayet Sassi ambitionne d’aller au-delà, surtout si elle se trouve dans les meilleures dispositions physiques et mentales le jour de la compétition. * Youssef Sebaï Cet athlète est considéré comme l’un des plus grands espoirs de médaille pour la Tunisie. En effet Sebaï, dans un bon jour, peut se hisser au niveau des meilleurs mondiaux et prétendre à une place au podium. Une méchante blessure l’a empêché de participer aux derniers mondiaux où il aurait pu accéder au podium et même remporter la médaille d’or au vu de sa performance. Depuis, notre athlète s’est bien remis de tous ses déboires musculaires et autres et semble avoir retrouvé toutes ses sensations. Classé actuellement septième mondial, Sebaï affiche une ambition sans faille et semble déterminé à rééditer sa performance de l’avant-dernière édition des championnats où il a frôlé l’or et s’est contenté du bronze. Moncef SEDDIK


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com