Alaoui signe la loi d’amnistie





Le Quotidien-Agences Le Premier ministre intérimaire irakien Iyad Alaoui a signé hier la loi d'amnistie maintes fois reportée, qui accorde une grâce aux Irakiens coupables de crimes mineurs. "Cette loi est dirigée vers des individus qui ont commis des crimes mineurs et n'ont pas encore été appréhendés ou poursuivis", a expliquée Iyad Alaoui. Censée constituer la pierre angulaire des efforts du gouvernement intérimaire irakien pour mettre fin à la Résistance, la loi d'amnistie fait l'objet d'une controverse depuis qu'elle a été proposée. Les premières versions du projet de loi concernaient la plupart des Irakiens impliqués dans l'insurrection, mais les responsables américains ont fait part de leur mécontentement à l'idée que des insurgés impliqués dans la mort de soldats américains puissent être grâciés. L'amnistie annoncée samedi ne semble pas non plus grâcier quiconque aurait le sang d'Irakiens sur les mains.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com