E.S.T. – U.S.M.A (2 – 1) : «Difficile mais mérité»





Suspense, intensité, rythme et buts: tels ont été les ingrédients de ce beau derby maghrébin qui est revenu méritoirement à l’Espérance. En effet, si le club tunisois a fini par avoir le dernier mot, ce n’était que justice car les hommes de Fullone qui ont quelque peu souffert du pressing et du jeu en bloc de leurs vis-à-vis en première période, sont arrivés à se libérer après la pause pour exprimer un bon football, créer plusieurs occasions de but et trouver la force mentale nécessaire pour faire pencher la balance en leur faveur après avoir encaissé le but de l’égalisation. Avec une formation «renouvelée» dans la mesure où Fullone a aligné d’entrée Mkademi, Ghazi et Bou Abdellah, l’Espérance, après avoir joué au chat et à la souris avec son adversaire algérien, a réussi à ouvrir le score par Zitouni non sans avoir connu quelques frayeurs à l’arrière. Le vrai visage du club sang et or, on l’a surtout vu en seconde mi-temps avec un milieu agressif et créateur mené par un Souayah toujours efficace, une attaque qui compte désormais sur plusieurs solutions (Zitouni, Bou Abdellah et Ouji, mais aussi Clayton). Même le but encaissé à la (57’) n’a pas découragé les camarades de Badra qui sont vite revenus à la charge pour se créer de nouvelles opportunités avant de reprendre l’avantage avec le même Zitouni qui retrouve progressivement son meilleur niveau. En somme, l’Espérance a réussi le match qu’il fallait devant une très bonne U.S.M Alger, agressive et bien disposée sur le terrain. Reste bien sûr certains menus «problèmes» de placement en défense qui s’expliqueraient par l’incorporation de trois éléments d’un seul coup, à savoir Yaken, Azaïez et Mkademi. Mais, à ce rythme là, l’Espérance semble bien partie pour une très bonne saison 2004-2005. Quant à l’équipe algérienne, elle a séduit en première mi-temps par beaucoup d’engagement et par un pressing constant sur le porteur du ballon pour fléchir après les citrons. Et même si la défaite est logique, l’U.S.M.A n’a point démérité, elle ne pouvait jouer sur le même rythme quatre-vingt-dix minutes durant et ne pouvait tenir le coup devant une Espérance décidée à engranger trois nouveaux points pour fêter comme il se doit son retour à son stade fétiche, celui d’El Menzah. Jamel Belhassen _______________ * Fiche Technique Stade: El Menzah Public: 25.000 environ Arbitre: Aboubaker Charaf (Côte d’Ivoire) E.S.T — U.S.M Alger (2-1) (M.T: 1-0) Buts: E.S.T: Zitouni (22’) et (66’) U.S.M.A: Dziri (57’) Formations: E.S.T: Tizié, Yaken, Mkademi, Badra, Azaïez, Mnari, Ghazi, Clayton, Souayah, Zitouni, Bou Abdellah. U.S.M.A: Abdouni, Hamdoud, Laâribi, Zaghdoud, Jahnine, Dziri, Achiou, Haddou, Mohieddine, Diallo, Borahli. Remplacements: E.S.T: Bouabdellah par Ouji (68’), Clayton par Melki (85’), Zitouni par Ayuba (88’). U.S.M.A: Laâribi par Ballat (46’), Bourahli par Ammour (73’) Cartons jaunes: E.S.T: Zitouni U.S.M.A: Dziri Cartons rouges: Néant Note du match: 13/20 _______________ * Leurs Impressions - Oscar Fullone (Ent. E.S.T) «On a cherché la victoire et on l’a obtenue méritoirement. Je félicite les joueurs qui ont été exceptionnels et hautement motivés. Leur mérite est grand car ils avaient en face d’eux une très bonne équipe algérienne. Cette victoire est le fruit d’un travail de longue haleine effectué ces derniers temps. Et puis on devait réussir pour donner de la joie à ce merveilleux public qui a retrouvé son jardin d’El Menzah». - Noureddine Saâdi (Ent. U.S.M.A) «Je suis certes déçu par la défaite, mais je reconnais en même temps la supériorité de l’Espérance. Celle-ci, quand elle a décidé de gagner et de marquer, elle a bien construit le jeu et a bien occupé les espaces en développant un jeu régulier et réfléchi. Quant à mes joueurs ils ont failli dans la manière surtout en première période quand ils ont trop monopolisé le ballon portant un sacré coup à la construction. En somme l’Espérance qui a prouvé qu’elle peut marquer à tout moment a été la meilleure». - Bilel Dziri (U.S.M.A) «L’Espérance a remporté une victoire méritée. Et si l’U.S.M.A a fléchi après le but de l’égalisation c’est qu’elle n’avait plus la fraîcheur physique nécessaire. On était réellement fatigués alors que les Tunisois étaient bien armés. Cela dit, on va essayer de bien récupérer avant le prochain match. Et si l’Espérance est presque sûre de passer en demi-finale, nos chances à nous existent encore et on doit encore lutter pour refaire le terrain perdu». - Chokri El Ouaer (Ex-E.S.T) «L’Espérance progresse d’un match à l’autre et malgré quelques hésitations en défense, elle a prouvé qu’elle reste hautement compétitive et avec trois succès en trois rencontres, elle peut gérer la suite dans la sérénité totale et travailler tranquillement». J.B.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com