Washington menace : Téhéran et Damas doivent empêcher l’infiltration de combattants en Irak





Le Quotidien - Agences Le secrétaire d’Etat adjoint américain Richard Armitage a appelé l’Iran et la Syrie à mettre un terme aux infiltrations présumées de combattants en Irak à travers leur frontière. «Les accusations contre la Syrie et l’Iran sont motivées par l’infiltration de combattants par les frontières (avec l’Irak), et le manque de contrôle le long de ces frontières», a déclaré Armitage à «Al-Hayat», quotidien saoudien basé à Londres. Nous sommes conscients que les frontières sont très longues entre les pays (mais) nous espérons davantage d’efforts pour les contrôler», a-t-il ajouté. Armitage a dit que la force multinationale (FMN) en Irak devait principalement faire face, en matière de sécurité, aux «éléments rebelles qui sont pour la plupart des partisans de l’ancien régime». La Syrie et l’Iran, deux pays opposés à l’invasion de l’Irak, ont été accusés par les Etats-Unis de soutenir la Résistance qui combat les troupes étrangères en Irak.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com