Festival de Sidi Jedidi : Le terroir exhumé





C’est sous l’égide de son saint protecteur «Sidi Jedidi» que ce petit village, qui porte d’ailleurs son nom, a abrité hier une journée touristique et culturelle. Plusieurs spectacles ont marqué la 1ère session du Festival «Sidi Jedidi». Un nouveau festival qui vient de voir le jour, sous l’initiative de Nadhir Jedidi et, bien sûr, avec le soutien des habitants de cette coquette bourgade. Le coup d’envoi de ce festival a été donné par un défilé grandiose des marionnettes géantes présenté par la troupe «Zed» des arts, des spectacles d’équitation donnés par les cavaliers de «Ouled Hamad», un défilé d’habits traditionnels... Côté histoire, une exposition de documents retraçant les différents monuments et sites archéologiques et les traditions vestimentaires de ce village marquent cette manifestation qui rend hommage au fondateur de «Sidi Jedidi», le «Cheikh» Mohamed Jedidi. Elle porte le nom de son fondateur. Le «Cheikh» Mohamed Jedidi, ce saint qui a côtoyé le prince hafside Abou Al-Abbès II. Par reconnaissance, ce dernier lui a offert une grand ferme, avec le temps cette ferme est devenue un village conservant le nom de son fondateur et aussi l’esprit de ses traditions. L’idée semble bonne à condition que cette manifestation reste fidèle à l’histoire de cette région et qu’elle soit un nouvel espace d’animation touristique. I.A.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com