Séduite et abandonnée, elle refuse le mariage!





C’est l’histoire qu’on peut qualifier de classique de la jeune fille dont on abuse avant de la délaisser pour chercher aventure ailleurs. Mais lorsque la victime se rebiffe, on risque de payer assez cher les pots cassés! Tunis-Le Quotidien Les deux jeunes gens se sont connus le plus naturellement du monde à l’occasion d’une quelconque fête organisée dans le quartier qu’ils habitent. Depuis ce premier soir, les événements se sont précipités d’autant qu’ils ont sympathisé presque tout de suite. L’idylle qui s’ensuivit fut ainsi des plus passionnées, les deux jeunes gens vivant une aventure extraordinaire et «enflammée». Le résultat ne s’est d’ailleurs pas fait attendre, puisque la jeune fille s’est donnée, au propre comme au figuré, corps et âme à son amour! Une grossesse est venue, en effet, couronner au bout de quelques mois cette relation… électrisée! Or, comme c’est souvent le cas dans de telles situations, le prince charmant allait se dérober carrément, avant de disparaître littéralement de la circulation. Sa petite dulcinée a beau le chercher partout, multipliant les tentatives pour le rencontrer de nouveau, en vain. Même chez lui, il était tout le temps introuvable! En désespoir de cause, elle a fini par porter plainte, appuyée dans sa requête par son paternel. La machine judiciaire s’est mise alors en branle afin de procéder à l’arrestation du fuyard. Coincé, ce dernier s’est déclaré dès lors prêt à régulariser leur situation. Une sage décision qui lui a épargné les désagréments d’un long séjour en prison. En fait, il ne s’agissait que d’un répit, puisqu’il a laissé les choses, poussant la jeune fille à réactiver la plainte, tenant cette fois-ci à repousser toutes les tentatives de conciliation. Les rôles étaient dès lors renversés, du moment que le jeune homme s’est trouvé dans de beaux draps. Les siens n’ont pas du tout chômé, essayant par tous les moyens de reprendre les choses en main. Seulement, la fille et sa famille ont tenu bon jusqu’au bout. Finalement, la justice allait trancher, condamnant le Jules indélicat à un an de prison ferme… M.A.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com