A vous la parole/ Un scandale gratuit





* Amani Abdelmoumen, 24 ans, Gérante d’une société de meubles «Le soir du spectacle de Habouba à Carthage, j’ai été humiliée d’une manière terrible. J’avais en ma compagnie mes deux cousins et mes deux copines. Derrière ma voiture, il y avait un type au volant qui essayait de me provoquer en rigolant avec ses copains. A un moment je ne sais pas ce que j’ai fait et la voiture a calé. C’était le prétexte que cherchait le type pour descendre de sa voiture et me donner une leçon de conduite en plein public. Il criait de toutes ses forces comme si je lui devais quelque chose. Il m’a tellement intimidée que j’étais incapable de réagir. J’avais honte et j’étais sidérée devant cette rage haineuse. Je pense qu’un minimum de politesse ne ferait de mal à personne».


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com