En marge de Tunisie-Guinée (0-3) : Lemerre a-t-il planifié pour… la défaite?





La question mérite d’être posée car le sélectionneur national ne semble pas avoir pris le match très au sérieux malgré l’enjeu de la première place. * De notre envoyé spécial Kamel ZAIEM D’ailleurs, Roger lemerre a été très décontracté lors de la conférence de presse qui a suivi le match, beaucoup plus qu’il ne l’était après les deux premières rencontres. Il a répondu aux questions avec un calme qui contraste avec ses états d’âme quand il s’adresse aux journalistes tunisiens. Les arguments qu’il a avancés pour justifier les multiples changements et la mise au repos de la plupart des titulaires ne sont pas convaincants et l’équipe tunisienne a battu un record avec la participation de 22 joueurs en trois matches lors d’un premier tour d’une compétition aussi importante. Les autres équipes qualifiées après deux matches (Cameroun, Guinée) ont fait tourner leur effectif, mais elles ont gardé un certain équilibre et c’est justement cet équilibre qui a fait défaut aux Aigles de Carthage avant-hier avec une équipe qui manquait totalement d’automatismes et d’entente. Certains joueurs, lancés dans le bain face à un adversaire coriace et technique, ont peiné et ont disparu de la circulation après le premier but guinéen. On a, alors, attendu la rentrée de quelques titulaires capables de redresser la situation, mais Lemerre a préféré garder Jaziri, Santos, Trabelsi et autres Bouazizi et Ben Achour et n’a fait jouer Chedli que dix minutes. Que dire de ces choix qui ne peuvent servir que lors d’un match amical? Lemerre a-t-il préféré laisser filer cette première place pour ne pas affronter l’Egypte, pays organisateur, en demi-finale? De toute façon, il a lui-même reconnu que certains joueurs n’étaient pas à la hauteur lundi dernier, mais c’est bien lui qui assume cette responsabilité. Il a déclaré n’avoir rien gagné, ni perdu, après cette cinglante défaite, mais nous avons pu lire une grande déception sur le visage des joueurs à leur sortie des vestiaires, surtout ceux qui n’ont pas joué car ils n’ont pas digéré une déroute pareille qui pourrait avoir des répercussions sur leur moral. A présent, il va falloir tourner la page, oublier ce douloureux faux pas et se remettre au travail pour préparer le match des quarts de finale samedi prochain à Port Saïd. La force caractère es Aigles de Carthage leur a souvent aidé à réagir et à rebondir. C’est bien le moment d’en user afin d’aller jusqu’au bout dans cette CAN 2006. ____________________________ Fiche technique Stade: Alexandrie Stadium Spectateurs: 18.000 environ Arbitre: Shamsul Maidin (Sin) Tunisie-Guinée (0-3) Buts Guinée: O. Bangoura (15’), Feindouno (69’), Diawara (90’+1). Cartons jaunes: Tunisie: Namouchi, Merdassi, Jaïdi, Jemaâ Guinée: Cissé, Kaba Cartons rouges Tunisie: Merdassi (82’) Guinée: Néant - Formations * Tunisie: Kasraoui-Clayton, Jaïdi (Hagui 58’), Haj Messaoud, Merdassi-Mnari, Namouchi (Chedli 78’), Ghodhbène (cap), Melliti-Gmamdia, Ltaïef (Jemaâ 55’). * Guinée: Diarso-Diallo, Kalabane, Kaba, Cissé-Sylla, Souaré, O. Bangoura (S. Camara 78’)-Yattara (Feindouno 56’), Diawara (cap), I. Bangoura.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com