Les «Tunisiens» du Nigeria : De beaux souvenirs… et un désir de revanche





Ils sont quatre parmi l’effectif du Nigeria a avoir joué dans le championnat tunisien. Sollicités pour s’exprimer sur le choc Tunisie-Nigeria de demain, ils nous ont livré les impressions avec un grand plaisir. * De notre envoyé spécial Kamel ZAIEM * Garba Lawal «Je me rappelle toujours de mon passage à l’EST, où j’ai évolué, il faut le reconnaître, avec des hauts et des bas car on m’a pratiquement utilisé à tous les postes. Cette expérience m’a permis par la suite d’aller en Europe et je reconnais que j’ai beaucoup appris en Tunisie. Ce samedi, j’aborderai le match avec un sentiment particulier, mais je ferai de mon mieux pour honorer les couleurs de mon pays. Le match s’annonce difficile et indécis, mais je penche pour une victoire nigériane car notre équipe a retrouvé sa flamme et l’effectif actuel est capable de renouer avec les titres africains». * Austin Ejide «J’aurai un drôle de sentiment au moment du match en voyant Hagui, à titre d’exemple, de l’autre côté. A mon avis, il s’agira d’une finale avant terme car les deux équipes disposent d’un énorme potentiel. Malgré mon attachement à l’Etoile et à la Tunisie où j’ai toujours joui de l’estime de tous, je souhaite de tout mon cœur une victoire des Green Eagles qui consolidera notre détermination à remporter le titre. Ca ne sera pas facile face à une sélection expérimentée et rodée, mais nous ferons tout pour aller jusqu’au bout. Ce qui me fait un peu peur, c’est la rage de vaincre des Tunisiens et leur rigueur tactique, mais nous disposons de moyens pour les dompter». * Obinna Nwaneri Ca sera un grand plaisir de retrouver certains de nos coéquipiers à l’EST, mais la priorité revient à mon pays qui m’a permis de vivre ces heureux moments à la CAN. Je m’attends à un match très disputé par un champion en titre qui tient à une confirmation. Je sais bien que la défaite de la Tunisie contre la Guinée ne constitue pas une référence et je suis convaincu qu’elle se présentera face à nous avec un autre visage. Je ne suis pas un amateur de pronostics, mais j’espère voir le Nigeria l’emporter pour aller en demi-finale et se venger de sa défaite à Radès à l’occasion de la CAN 2004». * Julius Aghahowa «Je parle toujours aux autres de mon passage en Tunisie et de mes exploits sous les couleurs de l’Espérance et les encouragements de son fidèle public. Depuis mon départ, je n’ai pas de nouvelles sur le championnat tunisien, mais je connaîs parfaitement la sélection de ce pays. Je garde un souvenir amer de la CAN 2004 et de notre élimination en demi-finale aux penalties, et nous tenons tous à prendre notre revanche. A Port Saïd, le décor sera différent et je peux dire que nous avons de meilleures chances que notre adversaire».


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com