Caricatures du Prophète Mohamed : La provocation s’amplifie, la colère aussi





Après "France-Soir", mardi, d'autres quotidiens français ont décidé hier, au nom de la liberté de la presse, de publier les caricatures de Mohamed à l'origine d'une vague de mécontentement, accentuant ainsi la colère dans le monde musulmans. Le Quotidien-Agences Toutes les grandes chaînes françaises avaient choisi de diffuser ces caricatures initialement parues le 30 septembre dans le journal danois "Jyllands-Posten". "Libération" publie ainsi deux des 12 dessins incriminés et souligne que cette reproduction l'est au titre de "pièces à conviction" versées au dossier. "Le Figaro", lui, a choisi de publier sa propre caricature dont rien n'indique qu'elle reproduise Mohamed. On y voit un homme barbu en robe noire et portant un turban noir tenir une corde reliée à une guillotine dont la lame se tient au-dessus d'une plume. "Le Figaro" publie également la liste des médias européens ayant publié une ou plusieurs des caricatures du "Jyllands-Posten": "Die Welt“ (Allemagne, conservateur), "ABC", (Espagne, droite), "El Periodico" (Espagne, gauche), "La Stampa" (Italie, indépendant), "Corriere della Serra" (Italie, indépendant), "De Volkskrant" (Pays-Bas, progressiste), "De Telegraaf" (Pays-Bas, populaire), NRC Handelsblad (Pays-Bas, libéral), "Dnes" (Rép. tchèque, centre droit), BBC (Grande-Bretagne), "Blick" (Suisse, populaire). p Comme "Le Figaro", "Le Parisien/Aujourd'hui en France" se joint au mouvement en publiant sa propre caricature en page intérieure où, là encore, rien n'indique qu'elle reproduise Mohamed. On y voit un barbu enturbanné s'adressant à un autre homme tenant un sabre au-dessus d'un billot sur lequel repose le bras d'un troisième homme et lui dit: "On arrête de couper les mains des voleurs, on va avoir assez de boulot avec les dessinateurs". Manifestations Par ailleurs, des milliers de musulmans en colère ont manifesté hier contre les caricatures du Prophète Mohamed publiée en Europe, dénoncées comme "une agression" contre l'Islam par le prédicateur de la mosquée Al-Aqsa à Al-Qods. Sur l'esplande des mosquées dans la vieille ville d’Al-Qods occupée, des milliers de fidèles ont manifesté après la prière, scandant des slogans contre le Danemark, la France et la Norvège. "Les condamnations ne suffisent pas, il faut riposter par le feu" (NDLR : les armes), ont-ils crié. Des manifestants ont piétiné puis brûlé un drapeau danois. Des échauffourées, rapidement maîtrisées, ont éclaté à la sortie de la mosquée entre fidèles palestiniens et policiers israéliens, ont indiqué des témoins sans faire état de blessés. Le prédicateur Mohammad Hussein a vivement dénoncé la publication des caricatures du Prophète Mohamed, la qualifiant "d'agression flagrante contre l'islam et une expression de dédain à l'encontre de la nation musulmane". "Ceux qui sont derrière cet acte honteux ont cherché à propager un racisme haineux et à lancer une guerre contre les valeurs de l'Islam et du prophète", a-t-il ajouté. Cheikh Hussein a appelé les gouvernements arabes et musulmans à "revoir les relations diplomatiques", avec les pays dont les journaux ont reproduit les caricatures controversées. Il a toutefois appelé à épargner les ressortissants européens vivant dans les pays musulmans, affirmant qu'ils ne devaient pas payer "pour ces atteintes" à l'Islam. En Arabie saoudite, un religieux, Saleh ben Hamed, a éclaté en sanglots pendant son prêche à la Grande mosquée de la Mecque, en condamnant la publication des caricatures de Mohamed.religions du livre", en réagissant d'une façon inappropriée à la publication des caricatures. En Iran, quelques milliers d'Iraniens, ont manifesté sur la place Enquelab dans Téhéran, après la prière du vendredi, aux cris notamment de "Mort au Danemark" et de "Mort à l'Amérique".


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com