Allemagne : L’inquiétude pour la vie des deux otages grandit





Le Quotidien — Agences L'inquiétude grandissait en Allemagne concernant le sort des deux ingénieurs enlevés en Irak la semaine dernière, alors que l'ultimatum de 72 heures du groupe islamiste qui les retient prisonniers expirait hier soir. L'Allemagne "poursuit tous ses efforts pour la libération des otages", a réaffirmé un porte-parole du ministère des Affaires étrangères. "La situation est grave", a-t-il ajouté, refusant de "commenter ou d'interpréter l'ultimatum des ravisseurs". Depuis le début de la crise, le gouvernement a répété qu'il refusait de céder au chantage. Mais des voix s'élevaient hier pour que l'Allemagne fasse un pas vers les ravisseurs. C'est la seconde fois que des ressortissants allemands sont enlevés en Irak depuis le début de l'intervention armée américano-britannique, à laquelle Berlin s'était opposé. De nombreux appels pour leur libération ont été diffusés dans les médias, par les familles des otages ou par les représentants de la communauté musulmane en Allemagne.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com