MDS : Conseil national, les 1er et 2 avril





Réuni samedi dernier à Tunis, le Bureau politique du Mouvement des Démocrates Socialistes (mDS) a décidé de soumettre le débat sur l’avenir du parti au Conseil National prévu pour les 1er et 2 avril prochain. Tunis-Le Quotidien Décidément, les membres du Bureau politique proches de Mohamed Moâda, ancien secrétaire général du Mouvement, ont obtenu gain de cause. Soutenus par plusieurs membres appartenant aux deux autres ailes du parti, ils ont réussi à présenter la tenue d’un Conseil national comme une priorité absolue. Leurs arguments étaient solides. “Seule la deuxième haute instance de décision après le congrès est désormais capable de tourner la page des luttes fratricides lourdes de menaces pour la deuxième force politique du pays”, ont souligné des intervenants proches de l’ancien secrétaire général. C’est sans doute sous l’effet de cette “pression” que l’actuel secrétaire général du parti, Ismaïl Boulehya, a été sommé à fixer la date du Conseil national aux 1er et 2 avril 2006. Les travaux du Conseil national seront marqués par un débat ouvert sur la tenue d’un congrès démocratique -le dernier congrès a été consensuel-, les exigences du paysage politique national, et la détermination d’une plateforme de nature à permettre une cohabitation pacifique entre les trois ailes du parti. Ce dernier point constitue le dossier le plus épineux. La tâche ne sera aucunement facile pour les membres du Conseil national. L’équilibre de force très fragile fait que le parti socialiste créé par feu Ahmed Mestiri, est toujours proche de l’implosion. De nombreuses pétitions appelant la direction du parti à revoir sa façon de gérer les affaires financières et administratives ainsi que ses orientations politiques ont circulé au cours des derniers mois au niveau des fédérations régionales. En attendant le Conseil national, le Bureau politique se réunira dans deux semaines pour fixer les priorités de l’étape à venir. Entre-temps, les membres du Bureau politique se déplaceront aux régions pour donner un coup de pouce à la restructuration des sections et des fédérations qui connaît un blocage pur et simple depuis six mois. Walid KHEFIFI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com