Hammamet : Suicide d’un homme d’affaires d’origine italienne





Les agents de la police judiciaire relevant du district de Nabeul enquêtent actuellement dans une affaire dont la victime est un homme d’affaires d’origine italienne qui s’est donné la mort en milieu de semaine dernière dans son domicile sis à Hammamet. La victime aurait reçu des menaces émanant d’un groupe d’influence opérant dans le sud de l’Italie. Tunis - Le Quotidien Suite à un appel téléphonique, les agents de la police judiciaire de Hammamet se sont déplacés au domicile d’un homme d’affaires d’origine italienne situé à El Mrezgua où ils ont pu constater la mort de ce dernier. Le corps de la victime était suspendu au beau milieu de la chambre à coucher. A priori, tout laissait penser qu’il s’agit d’un suicide d’autant que l’homme d’affaires s’est servi d’une corde qu’il a bien attachée autour de son cou avant de se donner la mort. Comme le veut la procédure, le corps de la victime a été transporté dans les services de la médecine légale pour subir une autopsie afin de mieux comprendre les circonstances dans lesquelles ce drame s’est produit. Conjointement, les auxiliaires de la justice ont ouvert une enquête d’où il en ressort que la victime est le propriétaire d’une usine qui relève de la loi 72. L’homme d’affaires n’est pas, en outre, à sa première tentative de suicide. Une année auparavant, il avait déjà essayé de mettre fin à ses jours. Depuis, on a remarqué qu’il a perdu son équilibre psychologique préférant la solitude et l’isolement. Seulement des rumeurs ont circulé ces derniers temps dans l’entourage de l’homme d'affaires donnant une autre explication à sa mort. La victime serait liée à des activités douteuses perpétrées par un groupe d’influence opérant dans le sud de l’Italie... Depuis un bon bout de temps, l’homme d’affaires n'arrivait plus à honorer ses engagements qui sont d’ordre financier vis-à-vis de ses associés. S’agit-il d’un racket ou d’une autre forme de banditisme? Seule l’enquête menée par les agents de police est en mesure de répondre à cette question. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com