Vol dans les entrepôts de la STEG : La Cour d’appel condamne les deux accusés à 4 et 2 ans de prison





La Cour d’appel de Tunis a examiné dans son audience d’avant-hier l’affaire relative à la série de vols ayant eu lieu dans les entrepôts centraux de la STEG. Le préjudice porte sur un montant de 210.000 dinars. Tunis-Le Quotidien Cette affaire a éclaté suite à la découverte de la disparition de plusieurs équipements et une importante quantité de matériaux stockés dans les entrepôts centraux de la STEG. L’enquête menée par les autorités a révélé que le chef du magasin et un agent du service informatique sont les auteurs de plusieurs vols perpétrés sur une longue période. Traduits devant le Tribunal de première instance de Tunis, les deux accusés ont été condamnés respectivement à quatre ans et deux ans de prison. Les deux inculpés devraient, en outre, rendre l’argent volé estimé, par ailleurs, à 210.000 dinars. Suite à quoi, les deux accusés ont interjeté appel examiné par la Cour d’appel dans son audience d’avant-hier. Cette audience a été entamée par un petit rappel concernant les faits. A ce sujet, la Cour a fait état du vol de vingt-et-un kilomètres de câbles électriques ainsi que dix transformateurs d’une valeur globale de 210.000 dinars. Interrogé, le premier accusé a déclaré que sa mission consiste à réceptionner les équipements avant de les enregistrer sur les bordereaux. Il a nié, en outre, être l’auteur de ces vols. Le deuxième accusé, en l’occurrence, l’agent de l’informatique a déclaré avoir été recruté depuis dix ans. Son travail consiste à gérer le stock à l’aide des ordinateurs. Il a nié, par ailleurs, avoir opéré des changements dans les fichiers et introduit des changements en vue de s’emparer des équipements. Il faut dire que les avocats des deux accusés ont appuyé les dires de leurs clients démontrant à la Cour que leurs missions ne consistent pas à garder les entrepôts, mais à gérer d’une manière virtuelle un stock mémorisé sur des fichiers informatiques. Après quoi, la Cour s’est retirée pour délibérer. Elle a décidé de confirmer le premier verdict rendu par le Tribunal de première instance. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com