J.S.K. : Un flou persistant et inquiétant





Au moment où on la croyait - a priori - remise en selle après les recrutements du dernier mercato d’hiver avec l’arrivée de Koivogui, Ncira, S. Chabchoub, F. Ayadi, M. Dhaouafi et Z. Derbal, et la conclusion de deux stages bloqués à Tunis puis à Sousse ponctués par quelques matches amicaux face au CA (1-3) et l’USMo (0-2), la JSK se trouve encore une fois confrontée à un problème épineux depuis le début de la semaine après l’éclipse de K. Laâbidi qui a décidé à jeter l’éponge lui qui avait auparavant annoncé son départ à plusieurs reprises avant de revenir à chaque fois à de meilleurs sentiments. Aujourd’hui, il est à sa quatrième fugue en cinq mois d’exercice. Ce qui explique le malaise et le dépit de l’homme qui déplore le manque de «professionnalisme des dirigeants kairouanais et l’absence de l’encadrement adéquat. C’est à présent son adjoint, Salem Guedhani qui assure l’intérim et qui a accompagné l’équipe qui est allée s’incliner sur le score de 3 à 2 (buts de Cissé et F. Amara pour la JSK) en match amical mercredi à Gafsa. La réunion des responsables Aghlabides de mercredi, n’a pas débouché sur les mesures urgentes à prendre en cette période cruciale et qui consistent notamment à désigner un successeur à K. Laâbidi à la tête de l’équipe à une semaine de la reprise de la compétition. Notons que la JSK disputera son dernier test amical contre le CAB (seniors et espoirs) à Bizerte, dimanche prochain. Hichem NSIR


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com