L2 (Demain, la reprise) : Tous y croient encore !





C’est le temps de la reprise désormais. Mais avant que les ténors n’entrent en danse pour une rentrée tant attendue, après l’intermède de la CAN, la compétition reprendra ses droits avec le championnat de la Ligue 2 qui en sera à sa dix-huitième étape. Il ne reste plus en effet que neuf journées à disputer; c’est dire qu’on entre dans une phase cruciale que les différents protagonistes aborderont animés des meilleures prétentions ayant eu largement le temps pour rectifier le tir et apporter les correctifs nécessaires afin de redresser la barre. En attendant, voyons comment se présente la situation à l’issue des dix-sept journées qui font déjà partie de l’histoire. * Seul l’O.B. La seule certitude dans cette compétition «mineure», c’est la bonne santé du leader béjaois qui caracole en tête du classement depuis le début de l’exercice. Les Béjaois ont dominé jusqu’ici tous leurs concurrents pour ne leur céder que des miettes. Certes les Cigognes ont légèrement fléchi au cours des dernières journées, fléchissement qui a coûté sa place au coach Fathi Toukabri suppléé par Lotfi Jebara, mais ils n’en demeurent pas moins les grands favoris à l’accession ayant pratiquement fait le vide autour d’eux. Avec une avance de dix points sur leur poursuivant immédiat, les partenaires du canonnier Degba semblent avoir mis d’ores et déjà un pied parmi l’élite pour un retour tant attendu par tout Béja. En tout cas, la logique voudrait que les Béjaois ne soient pas inquiétés outre mesure pour leur billet d’accès à l’étage supérieur, tant ils maîtrisent parfaitement leur sujet. * Ascenseur L’hégémonie imposée par le leader a acculé les autres prétendants à s’entre-déchirer pour décrocher le second sésame ouvrant grandes les portes du paradis. Ils sont pour le moins quatre postulants à se presser à la porte menant à la seconde place. Quatre à être animés par la même ambition, celle d’occuper ce fauteuil de dauphin jusqu’au bout. Or, le SG, l’ESHS, l’ASK et EMM ont fait preuve d’une irrégularité manifeste ne parvenant jamais à confirmer leur statut de prétendants que par à-coups ! Ces quatre protagonistes n’ont pas arrêté de se relayer, sans pour autant parvenir à gommer, ou du moins réduire l’écart les séparant du leader. On s’attend d’ailleurs à duel épique que vont engager ces concurrents au cours des neuf journées à disputer. Qu’il s’agisse des duels directs ou à distance, la lutte promet d’être épique et sans merci. Les points seront ainsi chers à acquérir d’ici la fin de la compétition. * Sauve qui peut ! Pour le dernier groupe, la lutte sera autrement plus acharnée encore sachant qu’il s’agit tout simplement de survie. Le SSZ (21 points), le COM (19 points), l’ESBK (18 points), l’AMS (16 points) et le SSS (16 points) auront fort à faire pour sauver leur peau. Mais les quatre formations qui les précèdent au classement ne sont mieux lotis non plus, puisque deux petites unités seulement séparent l’ASD (6’) du SSZ. On peut s’attendre par ailleurs à assister désormais à un nivellement vers le bas. Peut-être même à une véritable révolution des mal-classés lesquels mettront tout en œuvre afin d’assurer leur maintien... Mansour AMARA _________________________________ Bilan chiffré : 56 cartons rouges, 58 penalties, 249 buts marqués Dix-sept (17) journées ont été jouées et 249 buts marqués. La première journée fut la plus riche en buts avec la réalisation de 23 buts et la plus faible a été la 13ème avec 5 buts seulement, 56 cartons rouges ont été distribués. Les arbitres ont accordé 58 penalties dont 15 ont été ratés. A retenir Meilleure attaque: O.B (25 buts) La plus faible attaque: SSS (12 buts) Meilleure défense: EMM (10 buts) La plus faible défense: C.S.Korba (26 buts) Nombre de penalties: 58 (43 réussis et 15 ratés) Nombre de cartons rouges: (56) Nombre de doublés: 16 doublés, le dernier est réalisé par Jelloul Naïmi (E.S.H.S) Meilleur buteur: Abdelkader Bani (C.S.K): 8 buts Le plus grand nombre de victoires: O.B (12) Le plus grand nombre de défaites: C.O.Médenine (10) K.H.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com