Moscou : Le G8 favorable au remboursement anticipé de la dette russe





Les ministres des Finances du G8 se sont dits favorables hier au remboursement anticipé d'une nouvelle tranche de la dette russe mais sans soutenir la volonté de Moscou de le lier à des projets d'aide aux pays pauvres, selon leur projet de communiqué. Le Quotidien-Agences "Nous saluons le fait que la situation budgétaire améliorée de la Russie va lui permettre de chercher un nouveau remboursement anticipé de sa dette éligible due au Club de Paris des créanciers", souligne le texte. Ce dernier ne fait en revanche aucune référence à l'idée avancée par le gouvernement russe, à savoir que les 12 milliards de dollars concernés par le remboursement accéléré soient consacrés par les créanciers à l'aide au développement des pays pauvres. Le ministre des Finances russes Alexeï Koudrine souhaitait que cette somme soit versée concrètement à l'Association internationale de développement (AID), gérée par la Banque mondiale. "Du point de vue de la Banque mondiale, c'est une possibilité bienvenue d'augmenter les contributions à l'AID", a souligné pour sa part à Moscou le président de la Banque Mondiale Paul Wolfowitz. Mais "les membres du Club de Paris doivent prendre leur décision eux-mêmes", a-t-il nuancé. Or, plusieurs pays du G8, dont la France, sont opposés à ce que la Russie d'une part dicte à ses créanciers ce qu'ils doivent faire de leur fonds, d'autre part donne à son initiative les contours d'une initiative en faveur des pays pauvres alors qu'il ne s'agit pas en réalité de son argent. Le Club de Paris est une instance informelle regroupant 19 pays riches créanciers de la planète.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com