Historique : Titre et record pour les Pharaons





L’Egypte a remporté vendredi la Coupe d’Afrique des Nations 2006, obtenant le cinquième titre continental de son histoire, record sans précédent. (Tap) Dans une finale sur laquelle ils n’ont jamais eu la haute main, les Pharaons ont battu les Ivoiriens (4-2) aux tirs au but, aucune des deux équipes n’étant parvenue à marquer à l’issue des prolongations. Après les sacres de 1957, 1959, 1986 et 1998, les Egyptiens s’imposent donc comme la nation la plus titrée du continent devant le Cameroun et le Ghana (4 sacres chacun). Les Pharaons, non qualifiés pour la Coupe du monde, n’ont pourtant pas convaincu dans cette rencontre face à des Ivoiriens qui ont démontré qu’ils constituaient la puissance émergente en Afrique. La Côte d’Ivoire est passée tout près de l’exploit, Drogba manquant une balle de match, une reprise à bout portant, au milieu de la seconde mi-temps. Les Egyptiens gâchaient eux aussi une précieuse occasion lorsque Ahmed Hassan frappait sur le poteau un penalty très généreux accordé sur une faute de Kouassi à la 94ème minute. Au total, chacune des deux équipe aura dominé la rencontre à son tour. Les hommes de Hassen Chehata se montraient les plus entreprenants avant la pause, tandis que les Eléphants exprimaient leur supériorité physique en seconde période. Dans les prolongations, les deux formations semblaient trop émoussées pour parvenir à trouver le chemin des filets qu’elles cherchaient en vain depuis 90 minutes. Même s’ils peuvent nourrir des regrets, les protégés d’Henri Michel apparaissent comme les grands bénéficiaires de cette CAN au cours de laquelle ils ont beaucoup appris, en attendant le Mondial allemand, où ils affronteront au premier tour l’Argentine, les Pays-Bas et la Serbie-Monténégro.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com