Khaled Ben Yahia :





«Je gère l’abondance» * Quels enseignements tirez-vous de ce match de préparation face au CS Sfaxien? C’était une opposition très intéressante entre deux clubs qui cherchent à gagner en compétitivité et à faire honneur à leur prestige. La première mi-temps n’a pas été bien négociée par mes poulains, mais après la pause, on a limité les espaces devant l’adversaire et on a mis la pression sur leur défense. La conservation de la balle a été bonne et les duels ont souvent été en notre faveur. C’est dire que l’intérêt de ce genre de match est certain. * Estimez-vous sincèrement que les joueurs des deux clubs soient prêts pour la reprise? Je saisis cette occasion pour rappeler que notre championnat n’est pas aussi mauvais que ça et les “nationaux” alignés face à la Guinée lors de la CAN n’avaient rien à envier aux Européens. Ce jour là le mental n’a pas suivi car la sélection était déjà qualifiée. Des gars comme Merdassi et Haj Messaoud méritent tous les égards. En tout cas, ce jour-là, ils étaient meilleurs que d’autres équipes qui évoluent en Europe. Pour revenir à la question, je dirai que Sfaxiens et Sang et Or sont déjà au point. * Comment avez-vous négocié la trêve connue par le championnat? Nous avons cravaché dur à l’entraînement et avons négocié plusieurs matches amicaux qui ont permis d’améliorer tous les aspects du jeu et de permettre à des gars comme Ettayeb, Michael de s’intégrer dans le jeu de l’équipe. En tout cas, à l’Espérance, je gère l’abondance et c’est tant mieux. J’espère enfin voir mon équipe réaliser une bonne seconde partie du championnat pour récolter les fruits de tout le travail effectué lors de cette trêve. J.B.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com