Mourad Daâmi : Histoire de penalties





Notre arbitre international se souviendra longtemps de son penalty généreux et peu évident accordé lors de la finale de la CAN 2006 aux Egyptiens à la 94’, comme il se souvient encore de ces mêmes penalties lors d’une certaine autre finale en 2000 cette fois-ci lors de la séance des tirs aux buts et le tir d'Ikpeba du Nigeria à l’époque ayant été refusé pour une histoire de balle ayant franchi ou non la ligne avec un arbitre assistant nommé Adjengui qui ne l’avait guère aidé à l’époque pour confirmer le but qui paraissait irrégulier. Loin de la Coupe d’Afrique, c’est dans notre championnat cette saison que la malédiction des penalties s’est poursuivie sur ce même arbitre et on se souvient de JS-EST et JS-ST, et les penalties presque imaginaires accordés aux Jendoubiens et Stadistes. C’est dire qu’il y a un petit quelque chose qui ne tourne pas rond entre Daâmi, au bord de la retraite, et les penalties. Pourvu que l’épisode de ce 10 février au Caire n’influera pas sur le reste de son parcours et notamment son éventuelle participation au Mondial allemand. N.A.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com