Tunis : Un agent de banque accusé d’avoir détourné 56.000 dinars





Tunis - Le Quotidien Le tribunal de première instance de Tunis a examiné dernièrement une affaire de détournement de fonds et de faux et usage de faux dont l’accusé est un agent de banque soupçonné d’avoir volé cinquante-six mille dinars en procédant à des opérations douteuses sur les comptes des clients... Les faits qui sont reprochés au principal protagoniste dans une affaire ont été découverts suite à un contrôle de routine mené par les inspecteurs de la banque. Une inspection qui a permis de dévoiler des activités douteuses concernant plusieurs opérations de falsification ayant affecté les comptes bancaires des clients. L’enquête a permis également de déterminer l’auteur de ces abus. Il s'agit d’un agent chargé des comptes qui a mis au point tout un plan afin de détourner de l’argent pour son propre profit. A vrai dire, l’agent utilisait des chèques volants pour tirer de l’argent d’un tel ou tel compte avant de le verser sur un autre compte appartenant à un complice. En tout et pour tout, ce sont huit chèques qui ont servi pour détourner l’équivalent de cinquante-six mille dinars. Coup de théâtre, devant la cour, le principal accusé n’a reconnu que le vol, de vingt deux mille dinars. Il a nié être le responsable des autres opérations.Toutefois, il a montré à la cour une pièce confirmant qu’il a bel et bien remboursé, la banque. Son complice a nié, quant à lui, être au courant que son compte a été utilisé par l’accusé. Dès lors, il a rejeté toute responsabilité dans cette affaire. Après quoi, la cour a reporté l’examen de cette affaire à une date ultérieure afin de nommer un expert pour examiner les chèques en question. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com