Damas s’en prend aux députés libanais antisyriens





Damas-Agences La presse officielle syrienne a accusé mercredi les députés libanais antisyriens de "servir le sionisme" et de "traîtrise", au lendemain de virulentes attaques lancées contre Damas à l'occasion du 1er anniversaire de l'assassinat du leader libanais Rafic Hariri. "Les traîtres et les agents serviles doivent revoir leurs calculs et demander pardon au peuple libanais. Ils doivent savoir que la nation ne leur pardonnera pas leur collaboration avec les ennemis du Liban et de l'arabisme", écrit le quotidien Techrine. Le journal les accuse de "semer la sédition et les divisions avec les frères pour rendre service aux grandes puissances et au sionisme". Environ un million de Libanais ont manifesté lundi à Beyrouth pour le premier anniversaire de l'assassinat de l'ex-Premier ministre Rafic Hariri, tué dans un attentat à la bombe le 14 février 2005 à Beyrouth. Plusieurs députés membres de la majorité parlementaire anti-syrienne ont à cette occasion critiqué, certains violemment, le pouvoir syrien et réclamé le départ du chef de l'Etat libanais Emile Lahoud.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com