E.S.T. : Forfait de Yaken et Bekri





Après une trêve bien remplie, l’EST s’apprête à négocier la reprise du championnat avec beaucoup de détermination, décidée comme elle est à défendre crânement sa place de leader. C’est que durant un mois et demi, Khaled Ben Yahia n’a cessé de solliciter son groupe et d'apporter les correctifs nécessaires à tous les aspects du jeu. Mais le principal souci était de garder sous pression des joueurs privés de rencontres officielles. Ainsi, il a multiplié les sorties amicales et à chaque fois il a eu à effectuer une revue d’effectif intéressante et à intégrer des joueurs qui n’ont pas beaucoup joué avant la trêve ou les nouveaux venus tels que Walid Teyeb (ex-EOGK) Michaël (retour de prêt), Mkademi (retour après une expérience en Azerbaïdjan) etc. Ainsi les sorties face aux ASA (2-2) CSK Sofia (2-0), FC Sarajevo (1-1), SS Zarzouna (4-0), Jendouba Sports (5-0) et CSS (1-0) ont permis à l’équipe de gagner en compétitivité et en efficacité, menée comme elle était par les insuables Badra et Melki et par le milieu du terrain qui retrouve toutes ses sensations Kamel Zaïem. * L’embarras du choix Disposant d’un effectif riche et qui vient d’enregistrer l’arrivée des Teyeb, Ben Ouannès, Mkademi, Lahmar, Hammami et Michaël, Khaled Ben Yahia aura certainement l’embarras du choix, chaque fois où il aura à composer le onze rentrant. A titre d’exemple, au poste de gardien Kasraoui et Tizié, comme latéraux droits Berradhia et Yaken, à gauche Bekri, Bhaïri et Mkademi, comme pivots Mahjoubi, Jebnoun, Zaïem, en tant que demis Melki, Ben Yahia, Udeh, Olivier etc… Reste maintenant à trouver à chaque fois la formule, la meilleure et la plus équilibrée. En tout cas, il vaut mieux pour le coach sang et or de gérer l’abondance plutôt que la pénurie, comme il nous l’a déclaré sur nos colonnes mardi. * Berradhia et Bhaïri titulaires Ce dimanche face à l’AS Marsa, l’Espérance ne pourra pas compter sur les services de Yaken et Bekri, les habituels titulaires des postes de latéraux droit et gauche. Le premier est suspendu pour avoir récolté un troisième avertissement et le second est encore convalescent. Ainsi, ce sera au tour de Souheïl Berradhia et Zied Bhaïri d’occuper les flancs et de saisir l’occasion pour séduire et prouver qu’ils méritent mieux que des postes de suppléants. Pour les autres postes de la défense on devrait retrouver Kasraoui, Badra et Jaber qui ont joué dimanche dernier face à l’AS Marsa. Chapitre nouveautés, l’Espérance pourra compter ce dimanche sur les deux attaquants Michaël et Teyeb qui ont laissé de bonnes impressions lors des matches amicaux et qui ont déjà emporté l’adhésion du staff technique et des supporters. Bien sûr, ce duo se contentera d’abord d’une place sur le banc des remplaçants. Quant à l’autre recrue, Radhouène Ben Ouannès qui n’a pas encore récupéré physiquement, il devra encore attendre pour espérer devenir compétitif. J.B. ______________________________ Mourad Melki : «Nous sommes déjà compétitifs» Le capitaine de l’Espérance Mourad Melki est certain que l’équipe est prête sur tous les plans pour aborder la reprise avec réussite. Interview. * Quel état des lieux feriez-vous après une trêve d’un mois et demi? Je suis convaincu que l’Espérance se porte bien. On a travaillé d’arrache-pied pour corriger toutes les insuffisances et les matches amicaux nous ont permis de demeurer compétitifs et vous l’avez certainement remarqué face au CSS dimanche. C’est dire que la trêve ne devrait pas avoir d’effets néfastes sur l’équipe lors des prochains matches officiels. * Entendez-vous par là que l’Espérance est fin prête pour la reprise? Je n’en doute pas un seul instant. Et puis l’effectif est très riche et la concurrence pousse tout un chacun de donner le meilleur de lui-même. De la sorte, l’équipe ne peut qu’en profiter pleinement. D’ailleurs, personne ne voudrait être à la place de Khaled Ben Yahia, notre entraîneur car ce n’est pas facile de dégager un onze rentrant quand il compte sur plus de vingt joueurs d’égale valeur. * L’Espérance est leader de la Ligue 1, sera-t-elle capable selon vous de résister à la menace de ses poursuivants qui n’ont pas encore abdiqué? A l’Espérance on aborde chaque match avec la nette intention de l’emporter sans nous soucier outre mesure de ce qui se passe derrière. C’est dire que logiquement, on devrait garder notre leadership jusqu’à la fin car on a les arguments nécessaires pour aller jusqu’au bout de nos ambitions. * Avec quelles dispositions mentales aborderez-vous les premiers matches de cette ultime partie du parcours? En toute confiance mais aussi avec beaucoup de vigilance car toutes les parties que nous aurons à négocier seront très disputées. Propos recueillis par Jamel BELHASSEN


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com