A travers les régions





Tataouine : Mise en place d’un observatoire régional de l’emploi Tataouine — TAP Un observatoire régional de l’emploi a été mis en place dans le gouvernorat de Tataouine. L’observatoire joue un rôle important en matière de surveillance de l’évolution des indicateurs de développement économique dans la région et de création des petites entreprises. Il s’agit également de parfaire les interventions des programmes de l’emploi au profit des régions prioritaires et d’assurer le suivi de la création des postes d’emplois dans plusieurs secteurs. Le comité de l’observatoire est composé notamment de responsables de directions régionales de l’emploi et de l’insertion professionnelle des jeunes, des secteurs de l’industrie, de l’investissement, de l’agriculture, du tourisme, de l’artisanat, de l’équipement, de l’habitat et de l’aménagement territorial. ______________________ Ben Arous : Boom de projets «écolo» Ben Arous — TAP La réalisation de plusieurs projets de conservation des eaux et du sol (CES) dans le gouvernorat de Ben Arous ont permis d’embaucher au cours de 2005 près de 300 ouvriers et travailleurs spécialisés. Les projets concernent notamment le réaménagement des déversoirs d’oueds sur une superficie de 1638 hectares au profit de 80 agriculteurs de la délégation de Mornag, l’entretien de plusieurs équipements et plantations sur une superficie de 540 hectares et la construction d’ouvrages destinés à l’alimentation de la nappe phréatique. Plusieurs oueds ont été réaménagés afin de les protéger et faciliter l’accès aux pistes agricoles. Les services compétents ont réaménagé 18 lacs et un barrage collinaires et distribuer 8 plants d’oliviers à des petits agriculteurs afin de valoriser les équipements destinés à la conservation des eaux et du sol dans les régions aménagées. Les services de la direction de la conservation des eaux et du sol au sein du commissariat régional du développement agricole (CRDA) de Ben Arous, ont, par ailleurs, entrepris, au cours de 2005, le réaménagement et le changement des cours d’oueds, dans le but de protéger les terres agricoles et les agglomérations limitrophes contre les inondations. Ils ont en outre participé aux campagnes de propreté menées sur les autoroutes et les routes principales de la région.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com