Tarak Ben Chrouda (A.S.M.) :





* Avant tout, comment le groupe a-t-il vécu le passage de témoin entre Selmi et Ben Othman ? Le plus normalement du monde, les deux entraîneurs étant les enfants du club. Il est vrai que chacun d’eux possède ses méthodes propres, mais ils ont en commun la teneur qualitative du travail. A ce propos, je tiens à mettre en exergue et à louer tout ce qu’a réalisé Si Ali pendant ces trois dernières saisons. Sous sa houlette, l’équipe a acquis une toute autre dimension. * Qu’est-ce qui a concrètement changé depuis l’arrivée de Taoufik Ben Othman ? Au niveau de l’état d’esprit, comme je l’ai dit, la transition s’est faite en douceur. Concernant le volet technico-tactique et physique, il y a certes des dissemblances, mais nous nous y faisons sans accroc aucun. Je profite de l’occasion pour saluer le courage de Si Taoufik qui a accepté d’assumer cette lourde responsabilité à un moment délicat de la vie du club, après le départ de M. Montacer Meherzi. Si Taoufik n’en est pas à son premier haut fait, après la gageure qu’il a tenue en 2001. * Venons-en maintenant à cette reprise tonitruante. Comment l’appréhendez-vous, face justement au leader actuel ? Pour le compte des sept matches restants, il n’y a plus de calcul à faire. Chaque rencontre est assimilable à une épreuve de coupe. Pour ce qui est de ce match, nous l’aborderons avec une motivation poussée à son paroxysme. Pour tout dire, un point suffirait à notre bonheur. * Est-ce à dire que la prudence sera privilégiée ? Il n’y a pas de doute là-dessus. Mais cela ne signifie point que nous allons nous recroqueviller et subir le jeu. Notre possible attitude attentiste ne sera pas renonciatrice. Et nous nous attellerons à porter l’estocade en temps opportun. * Force est de reconnaître que la situation du club, sans être alarmante, est assez inquiétante. Un mot là-dessus ? Je ne peux vous contredire, à la lumière du gâchis des trois dernières journées. Mais, nous demeurons optimistes. Il y a eu une prise de conscience collective et, la main dans la main, nous ambitionnons de remonter dans le classement. Dans cette optique, nous briguons toujours la sixième place. Wahid SMAOUI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com