Exposition : Le show de la peinture





La Maison de la Culture Ibn Khaldoun accueille depuis vendredi l’exposition annuelle de l’Union des Artistes et Plasticiens tunisiens. Le fantastique, le sublime et l’innovation étaient au rendez-vous. La cinquantaine de tableaux accrochés sur les cimaises de ce prestigieux espace culturel traitent de tous les thèmes picturaux et présentent tous les genres. Toutes les techniques picturales et de gravure y ont été également mises en exergue par les artistes et plasticiens, à travers les œuvres exposées. Le figuratif, l’abstraction, la gravure, l’aquarelle, la nature morte, entre autres ont occupé aussi une place de choix dans la multitude de démarches utilisées par les artistes. Il en est de même pour les thèmes traités qui touchent aussi bien aux sujets d’une brûlante actualité qu’au passé tunisien et arabo-islamique. Certaines des œuvres exposées présentent une vision purement abstraite sur les sujets traités. C’est le cas de “Vision”, un tableau de Ridha Mhadhebi ou de “Expression” de Skander Gueder, et “Sans titre” de Aïcha Ibrahim etc. D’autres, par contre, tentent de mettre en exergue, une vision picturale foncièrement authentique, traitant un thème cher aussi au passé arabo-islamique. “La porte de la médina” de Lotfi Ben Salah, “Hommage à Ibn Khaldoun” de Abdelhamid Ammar, “Ibn Khaldoun” de Abdelhamid Ayed, “Souk couvert”, de Mohamed Belajouza, sont quelques-unes des œuvres qui invitent à redécouvrir et à voyager dans les profondeurs de la richesse du patrimoine tunisien et arabo-musulman. “Chaque artiste a sa source d’inspiration fétiche par laquelle il tente de rallumer les lumignons de sa créativité”, lance Leïla Eddaoui, une exposante. La combinaison des couleurs, leurs choix et, surtout, leur harmonie à travers les tableaux exposés témoignent dans une certaine mesure de l’esprit innovateur qui anime les peintres et artistes membres de l’Union des artistes plasticiens tunisiens. Première d’une série d’expositions concoctées par cette Union et qui se poursuivent jusqu’au 18 mars 2006, à la Galerie Yahia (Le Palmarium), Galerie El Garmassi et au Musée de la Ville de Tunis, cette exposition, devenue une tradition, donne l’occasion à ces artistes de renouer avec le public amateur de l’art pictural. “C’est pour montrer que l’Union est toujours en activité et qu’elle œuvre pour le bien et le bonheur des arts plastiques”, témoigne Eddaoui. Ousmane WAGUE


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com