Basket Play-off (3ème J.) : Le C.A. en grand seigneur





Il n’y a plus de doute, ce play-off mérite bel et bien d’être mis sous le signe du sensationnel. D’autre part, la JSK confirme sa reluisante santé, de l’autre, le CA, donné pour moribond, réagit au moment opportun et corrige le SN. Voilà qui promet une deuxième phase à couper le souffle. Etre ou disparaître, telle était la disposition mentale et psychologique, la situation de tiraillement et de déchiquetage dans laquelle se trouvaient les Rouge et Blanc avant cette rencontre. En effet, en cas de défaite, qui aurait été la troisième d’affilée, les Tunisois auraient selon toute vraisemblance abdiqué prématurément. Mais, en grands seigneurs, ils ont riposté de la plus belle des manières. Grâce à un état d’esprit conquérant, ils ont survolé les débats. En outre, le banc clubiste présente désormais d’excellentes solutions au coach Monaem Aoun. A ce propos, des garçons comme Mehdi Ben Ghnia, 18 ans seulement et... 2,04 mètres et Mehdi Allani gagnent progressivement en maturité. Quant aux autres, ils ont tous mangé du lion avec mention spéciale à Marouène Lahmar et Haythem Essayed. Après une première mi-temps caractérisée par la rugosité défensive des deux côtés (11 - 7 puis 31 - 27), les Clubistes feront cavalier seul en maintenant régulièrement un écart de 20 à 25 points. Les Potiers ont-ils payé un lourd tribut à leur grande débauche d’efforts fournis trois jours plus tôt en Coupe de Tunisie? Peut-être en partie, mais nous doutons fort qu’ils pussent éviter la défaite, tellement les hommes de Aoun étaient transcendants ce jour-là. Par ailleurs, quelle valeur objective devrait-on donner à la victoire des Kairouanais à Sousse? C’est qu’en se passant des services de l’excellent pivot Bra (blessé) et le vieux timonier Khanfir (suspendu), les Etoilés ont perdu une partie substantielle et irréductible de leurs moyens et de leurs repères habituels. Mais, il ne s’agit en aucun cas de minimiser le mérite de ces jeunes Kairouanais, Rammel, Akram Ferjani (cousin de Oussama) et surtout cette valeur montante sûre qu’est Laghnej. Bien encadrés par Souheïl Kechrid, Tebbini et Bouden, ils ont dominé de bout en bout les débats, creusant un écart avoisinant les 20 points (35 - 55 à 2’ du troisième quart temps) et résisté au forcing final des Bokri et Belhassen, prouvant au passage leur solidité mentale aussi bien dans leurs murs qu’à l’extérieur. Les Zahrois de leur côté, ont su contrôler la partie face à des Usémistes en légère hausse. Après une première mi-temps très équilibrée (37 - 36), la bande à Housseïni a pris un relatif ascendant pour ne plus lâcher prise jusqu’à la fin (76 - 69). Ainsi, donc, les six postulants au super play-off se tiennent dans un mouchoir et nous promettent une lutte indécise jusqu’à l’épilogue de cette seconde phase. Wahid SMAOUI _____________________________ Résultats CA - SN (83 - 61) EZS - USM (76 - 69) ESS - JSK (63 - 71) Classement 1) JSK 6 pts 2) SN 5 pts -) EZS 5 pts 4) USM 4 pts -) ESS 4 pts -) CA 4 pts


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com