Litige A.S.D. – U.S.M. : Vers un nouvel imbroglio juridique ?





Les textes qui régissent la réglementation interne de la FTF ne cessent de prouver leurs limites et leur défaut de fiabilité. Dans ce cadre, va-t-on vers un nouvel imbroglio juridique dont les protagonistes sont l’ASD et l’USM ? Le CA, auteur de réserves contre la participation de trois joueurs usémistes nouvellement recrutés, peut-il légitimement en tirer profit ? On sait que suite au transfert des joueurs Radhouène Ben Ouannès, et Mehdi Mériah à l’USM, l’ASD attend l’encaissement du reste du montant de cette transaction qui s’élève à hauteur de 90000 dinars. Les Iliens se sentent lésés, du moment que l’USM s’est permis le luxe de recruter trois joueurs, Triki (EST), Jedidi (COT) et Ben Jédidia (CSS), alors qu’elle n’a pas honoré ses dettes à leur égard. Les Monastiriens estiment qu’ils n’ont commis aucune infraction, vu que la FTF, au courant des tenants et aboutissants de cette affaire, a consenti à délivrer aux Monastiriens les licences techniques de ces trois joueurs. Par ailleurs, les responsables monastiriens, en débloquant la somme de 45000 dinars au profit de l’ASD, reconnaissent explicitement qu’ils étaient dans leur tort. Ils vont même plus loin en se déclarant prêts à s’acquitter d’un nouveau montant, au cas où la dette (45000 dinars restants, ou du moins une partie de cette somme) s’avérerait fondée. Cette confusion a poussé le CA à formuler des réserves, suite à la participation des trois joueurs recrutés lors du Mercato hivernal. Quelles sont les chances d’aboutissement de cette démarche ? Sur un autre plan, le communiqué rédigé par le bureau fédéral à l’attention du BD monastirien, cultive le parfait flou artistique. Un passage y stipule : «Le BF a décidé de ne vous délivrer les licences de transfert des joueurs tunisiens et étrangers qu’après régularisation de votre ligite avec l’ASD». D’après cette formulation, il s’agirait des licences de nouveaux joueurs. Or, tout ce branle-bas n’a se raison d’être qu’en corrélation avec les trois joueurs cités plus haut ? Entre le dit et le non-dit, il y a tout un fossé. La FTF dans ses œuvres, comme d’habitude ? Wahid SMAOUI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com