Conseil de l’Ordre des Avocats : L’AG extraordinaire s’annonce chaude …





Tunis-Le Quotidien L’Assemblée Générale Extraordinaire du Conseil de l’Ordre des avocats prévue pour le 4 février s’annonce chaude. D’autant plus qu’elle permettra de dresser un premier bilan de la réforme de la profession d’avocat. L’heure du bilan a sonné pour les avocats. Les différentes réformes décidées en faveur des gens de la profession seront au centre de l’Assemblée générale extraordinaire du Conseil de l’ordre des avocats initialement prévue pour le 23 décembre 2005 et reportée au 4 février prochain dans le but de permettre une meilleure appréciation de la portée de certaines réformes. Les observateurs avertis s’attendent à un débat chaud sur deux réformes phares : la couverture sociale et l’Institut supérieur des avocats. En ce qui concerne la couverture sociale, les avis des avocats divergent encore sur le régime qui tienne compte des spécificités de la profession. Le ministère de la Justice et des Droits de l’homme estime, cependant, que le régime qui convient le plus aux quatre mille avocats inscrits au barreau est celui des salariés indépendants et n’exclut pas le recours à un régime complémentaire financé par le timbre de l’avocat. S’agissant de l’Institut supérieur des Avocats, le projet de loi relatif à cet établissement universitaire précise que l’Institut sera géré en co-tutelle par le ministère de la Justice et des Droits de l’homme et le ministère de l’Enseignement supérieur. Le projet de loi stipule également que des avocats chevronnés feront partie du corps enseignant de l’Institut au sein duquel la formation pratique occupera une place de choix. De son côté, le Conseil de l’ordre s’attache à participer d’une façon effective à la gestion directe des affaires de l’Institut et n’exclut pas le recours aux dons émanant de parties étrangères pour le financer. D’autre part, le débat portera sur les réformes visant à élargir le domaine d’intervention de l’avocat à l’instar du recours obligatoire aux services de l’avocat dans les affaires fiscales ainsi que sur les dernières mesures en faveur des jeunes avocats dont notamment l’augmentation du montant des primes de réquisition d’office et l’octroi des subventions des stages d’initiation à la vie professionnelle. Walid Khefifi


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com