En attendant la publication des résultats des élections en Irak : La Résistance poursuit ses attaques





Un hélicoptère U.S. abattu, deux pilotes tués La Résistance irakienne a mené hier une nouvelle attaque contre la police et l’armée américaine et ce, au moment où on attendait la publication imminente des résultats des élections. Le Quotidien-Agences Après une trêve dans les attaques de la Résistance de quatre jours, un hélicoptère de reconnaissance de l'armée américaine s'est écrasé hier à Mossoul dans le nord de l'Iran et ses deux pilotes ont été grièvement blessés, selon des sources militaires américaines. L'appareil intervenait pour aider des policiers irakiens, cibles de tirs. Les deux pilotes du OH-58 Kiowa, ont été tués, a annoncé un porte parole américain dans un communiqué. L'hélicoptère "répondait à des tirs d'armes légères essuyés par la police irakienne. Les tireurs se sont réfugiés dans une mosquée voisine, selon le commandant Richard Greene». Par ailleurs, sept policiers ont été blessés dont deux grièvement dans une attaque à la voiture piégée au passage de leur patrouille à Baqouba. Selon la police, la voiture a explosé vers midi à Mabraq, quartier de l’est de la ville. Enfin, neuf civils ont été blessés à Falloujah lorsqu’un kamikaze dans une voiture piégée s”est fait exploser au passage d’une patrouille de l’armée américaine. * Résultats Ces attaques interviennent alors qu’une mission internationale d'experts doit remettre ses conclusions sur le processus électoral irakien d'ici mardi prochain, ce qui permettra à la Commission électorale de publier les résultats définitifs des législatives du 15 décembre. "Nous publierons une déclaration dans les tous prochains jours" sur les conclusions de l'enquête au sujet des plaintes déposées par des partis contestant les résultats partiels des élections, a déclaré l'un des membres de la Mission internationale pour les élections irakiennes (MIEI), Mazen Chouaib. "Nous envisageons de le faire dimanche (le 15 janvier) mais cela dépendra de ce qu'on accomplira aujourd'hui", a-t-il ajouté, laissant entendre que la déclaration pourrait être publiée le 16 janvier. Chouaib s'est félicité de l'aide apportée à sa mission par la Commission électorale indépendante, dont un responsable a indiqué qu'elle attendrait les conclusions des experts pour publier les résultats définitifs du scrutin. "Nous ne publierons nos résultats jusqu'à ce qu'ils (les experts) publient leur rapport", a indiqué Abdel Husseïn Al-Hindaoui. Selon lui, la Commission annoncera d'abord les résultats de sa propre enquête sur les plaintes pour irrégularités et ensuite les résultats définitifs. "Nous attendrons le rapport des experts, nous n'allons rien publier avant parce que (ce document) ajoutera un autre élément à la crédibilité de la Commission", a ajouté Hindaoui. Créée en décembre 2004, la MIEI est composée de membres de commissions électorales indépendantes et d'experts électoraux, tous étrangers. Elle a notamment observé les élections de janvier 2005 et le référendum d'octobre de la même année en Irak. Un diplomate occidental basé à Bagdad a jugé préférable de publier des résultats vérifiés que d'annoncer des résultats partiels dans la précipitation. Selon lui, les tractations politiques à huis clos n'ont pas cessé sur la formation du gouvernement que plusieurs parties irakiennes veulent d'union nationale après la participation des sunnites aux législatives.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com