Selon la presse russe : Moscou a perdu patience face à l’Iran





Le Quotidien-Agences La Russie a perdu patience avec Téhéran et n'empêchera pas un transfert du dossier nucléaire iranien au Conseil de sécurité de l'Onu, même si elle fera son possible pour atténuer les sanctions à venir et protéger ses intérêts en Iran, estimait hier la presse russe. "La Russie se prépare à l'évacuation (de son personnel technique en Iran, ndlr), l'Iran et l'Amérique à une guerre", assurait en outre le quotidien libéral Kommersant. "Moscou a laissé entendre qu'elle ne couvrirait plus l'Iran après la levée des scellés de ses installations nucléaires", a noté Kommersant en se référant aux déclarations faites la veille par le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov. Ce dernier a reconnu clairement que Téhéran donnait des arguments à ceux qui le soupçonnent de vouloir l'arme nucléaire. "Il est évident que Moscou a pris la décision de ne pas empêcher l'examen du dossier iranien au Conseil de sécurité de l'Onu", ajoutait le journal, mais elle tentera "si possible d'atténuer les discussions" pour protéger ses intérêts en Iran où elle construit une centrale nucléaire à Bouchehr (sud). Selon Kommersant, une délégation militaire russe, qui négociait la vente à Téhéran de systèmes de défense antiaérienne S-300, a quitté l'Iran lundi en signe de protestation contre la politique du président Mahmoud Ahmadinejad. L'information sur ces négociations a été fermement démentie hier après-midi par le ministre russe de la Défense Sergueï Ivanov. Kommersant assure également que Moscou, qui craint une action militaire américaine, prépare déjà un plan d'évacuation de ses quelque 3.000 spécialistes installés en Iran. "La Russie qui jusqu'à présent jouait le rôle de l'avocat de l'Iran sur la scène internationale commence à perdre patience", a résumé pour sa part le journal Vremia Novosteï qui titrait "Il a dépassé les limites". La Russie est "fatiguée de défendre le président (Mahmoud) Ahmadinejad", résumait le journal.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com