Khaddam poursuit ses accusations : Plus de 20 milliards de dollars ont été volés au Liban





Le Quotidien-Agences Plus de 20 milliards de dollars ont été volés au Liban par des personnes faisant partie de l'entourage du président syrien Bachar Al-Assad, a affirmé l'ancien vice-président syrien Abdel Halim Khaddam, qui vit en exil en France, dans une interview au Nouvel Observateur. "Dans l'entourage présidentiel, les sommes volées au Liban dépassent les 20 milliards de dollars", a déclaré Khaddam, sans autre précision, à l'hebdomadaire français. Le président libanais pro-syrien Emile Lahoud, homme lige de la Syrie, avait "dit à Bachar qu'un autre président (que lui) ouvrirait forcément les dossiers de la banque Al-Madina ou celui du transfert de l'argent de Saddam Hussein au Liban", a en outre déclaré Khaddam. L'ancien dignitaire syrien, qui distille ses confidences dans le cadre d'une campagne médiatique, a évoqué "l'implication" de "Lahoud et les services de sécurité" libanais et syriens "dans la corruption au Liban". Concernant l'assassinat de l'ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri, dans lequel Khaddam met en cause Damas, l'ancien vice-président a affirmé dans cette interview avoir "dit plusieurs fois à Hariri de quitter le Liban". "Dix jours avant son assassinat, je l'ai vu à Beyrouth pour lui dire: +Démissionne et pars à l'étranger+. Il m'a répondu +J'ai des élections. Je ne peux pas!+", selon Khaddam. "Les élections approchaient et Hariri, proche de l'opposition, répétait: +Le Liban ne peut être présidé contre la Syrie... ni par la Syrie+. C'est cette dernière phrase qui l'a tué", a ajouté l'ex-vice-président syrien.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com