M. Mohamed Tahar Sallami, directeur financier Mosaïque FM : Un nouveau siège social et des équipements de pointe en perspectives





C’est maintenant officiel : Mosaïque FM emménagera dans quelques mois dans son nouveau siège pour donner plus d’espace de travail et de confort à ses journalistes, animateurs, administratifs ... confort qui se projettera sans doute sur les indicateurs qualitatifs de cette station désormais leader dans le paysage radiophonique tunisien. M. Sellami nous en explique les détails et nous entretient de la vocation et de l’avenir de la station. Tunis - Le Quotidien * Le Quotidien : Peut-on dire que Mosaïque FM est simplement un nouveau support pour les annonceurs, donc une Radio de Pub, ou bien au contraire, il s’agit d’une station au vrai sens du terme etdont la vocation principale est l’information et l’animation? - M. Mohamed Tahar Sellami : De prime abord, je dois préciser que Radio Mosaïque est l’un des acquis qui est venu renforcer et enrichir le paysage audiovisuel et le secteur de l’information dans notre pays. L’on comprend alors que le volet commercial est relégué au deuxième plan. Il est cependant très important d’assurer une autonomie financière à notre station. La publicité constitue à cet effet l’un des supports sur lesquels nous comptons pour offrir à nos auditeurs un produit de qualité. Evidemment, tout cela se fait conformément à la réglementation en vigueur qui régit les secteurs de la publicité et de l’audio visuel. Il est, également, capital de rappeler qu’avec la naissance de Radio Mosaïque, le concept de la publicité a complètement changé. On assiste, aujourd’hui, à une véritable révolution puisque je peux vous confirmer que le message publicitaire a retrouvé son aspect artistique et même une certaine touche d’humour. Ce qui fait que bon nombre de nos auditeurs sont intéressés au même degré par nos nouveautés en matière de programmation et nos nouveaux spots et créations publicitaires. En résumé, nous avons réussi à joindre l’utile à l’agréable, et ce, grâce au savoir-faire de notre PDG, M. Noureddine Boutar, qui (il ne faut pas l’oublier), a été - et est toujours - journaliste. * Le Quotidien : Après le grand succès de la première Radio privée en Tunisie, comment voyez-vous l’avenir? - M. M. T. S. : Le souci permanent de la direction de la station est d’améliorer les conditions de travail de toute l’équipe de la Radio. A ce sujet, M. Boutar a fait le choix capital de doter la Radio d’un siège social et d’équipements de pointe dignes de sa réputation. Il s’agit d’un vrai défi puisque ces réalisations relèvent de l’investissement lourd. Pourtant, on a réussi en un laps de temps très court, à réaliser ce rêve. Bientôt, Mosaïque FM s’installera dans son nouveau siège où journalistes, animateurs, personnel administratif et collaborateurs pourraient travailler confortablement. Cela contribuera certainement à améliorer davantage notre produit et renforcer notre position de leader. * Le Quotidien : A l’ère de cette culture du numérique et avec la démocratisation des NTIC, quels sont vos projets pour répondre aux attentes de vos auditeurs? - M. M. T. S. : Je pense que nous étions parmi les premières entreprises à avoir adhéré au projet du chef de l’Etat et à promouvoir les principes de la société de l’importation. Notre Radio dispose, en effet, d’un site web parmi les plus réputés en Tunisie. Avec plus de trente mille clics par jour, notre site est le mieux visité en Tunisie. Nous pouvons même dire qu’il est le site tunisien le plus visité à l’échelle internationale. M. Boutar a tenu personnellement à lancer un servie constitué de personnel qualifié pour diriger ce site. Raison pour laquelle il connaît aujourd’hui ce succès. De plus, la Direction de la Radio accord un intérêt particulier à ses ressources humaines. C’est pourquoi la formation en matière de nouvelles technologies reste une priorité. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com