Ben Ali : Promouvoir la création des entreprises et l’encadrement des promoteurs





Carthage — TAP Le Président Zine El Abidine Ben Ali a conféré, hier matin, avec M. Mohamed Ghannouchi, Premier Ministre. Au cours de cette audience, le Président de la République a procédé à la signature d’un décret définissant les dispositions réglementaires permettant d’inciter les entreprises à participer à l’effort d’identification des nouveaux projets et à l’encadrement des promoteurs, de manière à les aider à concrétiser ces projets dans le cadre du mécanisme d’essaimage institué par la loi de juillet 2005. En vertu de ce décret, le taux des dépenses devant être déduites de l’assiette des impôts sur les bénéfices, pour la concrétisation des opérations d’essaimage, a été fixé à un pour cent (1pc) du chiffre d’affaires brut annuel de chaque entreprise, avec un plafond de 30 mille dinars par projet. Le Chef de l’Etat a réaffirmé, à cette occasion, tout l’intérêt qu’il accorde à la rationalisation de la mise en œuvre de ce nouveau mécanisme, de manière à permettre aux promoteurs, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur des entreprises, de lancer des projets dans des créneaux à haute valeur ajoutée. Le Président de la République a également recommandé de faire connaître, sur la plus large échelle, ce nouvel outil et les diverses mesures arrêtées en vue de promouvoir la création des entreprises et l’encadrement des promoteurs et de concrétiser les idées de projets, de manière à contribuer à la concrétisation des objectifs fixés à cet effet, par le programme électoral. Par ailleurs, l’intérêt du Chef de l’Etat s’est porté sur le processus d’impulsion de l’investissement et des projets de partenariat dans le secteur des technologies de la communication et de l’information, à la lumière des opportunités et des potentialités enregistrées à l’occasion du Sommet mondial sur la société de l’information que la Tunisie a accueilli en novembre dernier. Le Président de la République a, par ailleurs, pris connaissance des axes du plan d’action élaboré pour le court et le moyen termes, pour polariser les investissements dans le domaine des technologies de la communication et de l’information, soulignant la nécessité de conjuguer les efforts de toutes les parties concernées, pour optimiser l’application de ce plan, de manière à élargir les perspectives de développement des investissements et à renforcer les opportunités de partenariat dans ce domaine stratégique. Par ailleurs, et compte tenu des besoins de la mise à niveau de l’administration et de l’amélioration des services publics en hautes compétences administratives, le Chef de l’Etat a ordonné la création d’une Commission composée d’universitaires, d’experts et de spécialistes, chargée d’évaluer le dispositif de formation au sein de l’Ecole nationale d’administration et de présenter les suggestions et les approches à même de promouvoir la qualité de la formation dans cette institution et de l’adapter aux besoins de la prochaine étape.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com