Handball – CAN 2006 Finale Dames/ TUNISIE – ANGOLA : Charisme, cran, caractère …





* Salle de Radès (18h30) - Direct TV T7 ___________ C’est la recette magique concoctée par Abderrahmane Hammou et ses protégées depuis le début de la dix-septième édition de la CAN. “L’appétit vient en mangeant”, dit-on. Les adversaires de notre team l’ont appris à leurs dépens, en rentrant bredouilles à chaque fois que nos filles ont appuyé sur le champignon pour passer à la vitesse supérieure. Elles nous ont pourtant fait bien peur à l’entame de leur demi-finale face aux Congolaise qui ont fait figure de conquérantes au cours des minutes initiales. Une grosse frayeur engendrée par cette incapacité du groupe mené par la capitaine Raja Toumi et ses fidèles lieutenants, Rafika Marzouk et Mouna Chabah dont les premiers essais ont été tout simplement voués à l’échec. Ratages, maladresses, déconcentration, manque de lucidité, tout s’enchaînait au grand dam des fans de la sélection contraints de vivre un quart d’heure cauchemardesque. Heureusement que cette situation ne s’est pas éternisée, cédant la place à l’euphorie pour permettre à nos représentantes de reprendre très vite la situation en main et retrouver leurs esprits à temps. Leur combativité, leur cran, leur culot et leur force de caractère ont été autant d’atouts qui ont contribué à ce retournement de situation et, enfin, ce dénouement heureux, aboutissant à une qualification fort méritée. * Franchir un nouveau palier Tout est bien qui finit bien, en fin de compte. Il s’agit à présent d’aborder cette ultime rencontre avec le même allant, le même désir, la même rage de vaincre, la même abnégation à l'ouvrage, en un mot dans le même état d’esprit. Au vu de la première rencontre disputée lors de l’ultime journée des groupes, nos filles ont démontré qu’elles sont capables de monter sur la plus haute marche du podium, elles en ont largement les moyens. Le tout est de croire justement en leur moyens afin de décrocher ce titre qui nous fuit depuis trente années. La classe de Nour Naïri, le métier de Raja Toumi, l’expérience consommée de Rafika Marzouk et Mouna Chabah, la fougue de Rym Manaï et Hela Messaed, la sobriété de Wassila Boutara et Amira Fkih Romdhane, le talent naissant de Nadia Zekri et Ibtissem Toumi, ainsi que le culot de Ghada et Ines Khouildi sont autant de garanties à même de permettre à la formation couvée par un habile timonier de la trempe de Abderrahmane Hammou de lorgner vers ce troisième titre en toute confiance. Une formation qui aura derrière elle, non seulement ses inconditionnels qui effectuent le déplacement pour prendre leurs places dans la salle de Radès, mais également tout un peuple afin de la pousser vers la gloire... Mansour AMARA _________________________________ Nour Naïri : «Aller au bout de nos ambitions» Nour Naïri, la gardienne de but numéro un de l’équipe nationale, a failli couler en début du match contre le Congo comme l’ensemble de ses camarades. Mais à la reprise, elle se réveilla et arrêta quelques tentatives congolaises dont un penalty en fin de match qui coupa net l’élan de l’adversaire. * A partir de ta cage, tu vois le jeu mieux que quiconque. Comment as-tu vu tes camarades? - Ce fut un match extrêmement difficile. Le Congo n’est pas n’importe quelle équipe. Bien au contraire, c’est un ensemble solide, très physique et coriace. Mais mes camarades se sont battues telles des lionnes, que ce soit en défense ou en attaque. Maintenant nous souhaitons continuer sur cette voie et remporter un titre de champion d’Afrique.- * N’as-tu pas craint un fléchissement de tes coéquipières lorsque vous avez été menées 5 à 0 au score? - Non. A aucun moment je n’ai douté. J’avais une grande confiance parce que toutes les filles ont beaucoup travaillé pour atteindre ce degré de performance. Nous avons à plusieurs reprises rencontré ce genre de situation et nous avons toujours su répondre à l’appel. Donc, je n'étais pas inquiète. * Qu’est ce qui vous a justement permis de revenir au score? - Notre grande discipline dans le jeu, notre confiance en nos capacités, notre excellente mentalité et notre homogénéité ont été nos armes pour revenir. * Comment vois-tu la finale ? - La finale sera très difficile. On a notre idée sur l’équipe de l’Angola. C’est une équipe qui joue sans agressivité. Je pense qu’on peut suivre son rythme et je crois fortement qu’on possède les moyens techniques, physiques et tactiques pour nous imposer. * Quelles sont les qualités de l’équipe de Tunisie? - Je pense que la qualité principale de notre équipe est cette formidable amitié qui lie toutes les filles du groupe. En outre, nous avons une remarquable motivation pour remporter ce titre. En troisième lieu, nous sommes très disciplinées dans notre manière d’évoluer et nous respectons les consignes du coach. Enfin, nous sommes arrivées trois fois en demi-finale et à chaque fois nous avons échoué. Cette fois, nous tenons à aller au bout de nos ambitions. Abdellatif


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com