Cameroun – Angola (3 – 1) : Inévitable Eto’o





Grâce à sa superstar Samuel Eto’o, le Cameroun a obtenu une précieuse victoire aux dépens d’un ensemble angolais souvent dominé dans tous les secteurs du jeu. La première période de ce duel a été très disputée entre des Camerounais expérimentés et des Angolais volontaires à souhait. D’ailleurs, on n’a pas mis beaucoup de temps pour entrer dans le vif du sujet. En effet, dès la 10ème minute, le Cameroun aurait pu ouvrir le score par Jeremy sur coup franc. La premièrer réplique des Angolais a eu lieu à la 14ème minute mais Souleymanou s’est interposé avec brio. Cette alerte a secoué les Camerounais qui ont réussi à ouvrir le score grâce à l’inévitable Eto’o, qui a magistralement transformé un coup franc (19’). L’ouverture n’a pas altéré le moral des Angolais qui se sont rués vers l’attaque pour parvenir à égaliser par Flavio qui a transformé un penalty obtenu par son co-équipier Akwa (30’). On pensait alors que le sort de cette première période était scellé mais c’était sans compter avec ce diable de Samuel Eto’o qui a aggravé le score suite un centrage de la droite de son co-équipier Douala (38’). Dès lors les Camerounais ont terminé la mi-temps en roue libre réussissant à dominer leur vis-à-vis de la tête et des épaules. La deuxième période a été marquée par une nette baisse de régime même si le Cameroun était à deux doigts de marquer (49’) par Douala. Dans l’autre camp l’Angola a fait illusion pendant dix minutes (de la 55ème à la 65ème minute) et a même failli égaliser d’abord par Akwa (54’) qui a vu son heading frôler la transversale, puis par Mentola (64’). Mais le Cameroun qui avait la mainmise sur la rencontre changeant à sa guise de rythme est parvenu à marquer par l’inévitable Eto’o (77’) qui a trempé Ricardo d’un tir lointain aussi foudroyant que précis, assurant ainsi définitivement la victoire des siens et assommant en même temps l’adversaire angolais. M.A.F.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com