Sead Hasanefendic : «Bravo à tous»





Sead Hasanefendic était très heureux après le match. Il faut dire qu’il était libéré après la victoire de ses poulains en finale contre l’Egypte. Parlant de la finale, le coach national déclare «Devant une grande salle et un public fantastique, nous avons pu voir une finale où l’incertitude a régné pendant longtemps et où l’intensité était très présente». Décrivant la victoire, Sead Hasanefendic a dit : «Le succès final signifie une belle et grande conquête pour notre équipe, car nous n’avions pas d’autre alternative. Et ce défi, on a su le relever et montrer que nous sommes la meilleure équipe d’Afrique». Puis, évoquant l’adversaire, le coach national considère que «l’Egypte est un adversaire qui force le respect. C’est une équipe possède un gros potentiel avec des joueurs rapides et possédant de l’expérience. Aujourd’hui, ils ont bien joué avec, dans les bois, un super gardien de but et une défense vigilante et solide, mais ils étaient trop nerveux». A ceux qui lui ont dit que les Egyptiens formaient un ensemble jeune, le coach national a répondu : «Lorsqu’on est rassemblé depuis trois mois pour préparer la CAN, on ne peut que présenter un ensemble compétitif et de qualité». Revenant à son équipe, Sead Hasanefendic a précisé qu’«en finale, tous les joueurs ont participé et dans l’ensemble je suis content de leur prestation». L’expulsion de Issam Tej aurait-elle pu changer quelque chose d’autant plus qu’il restait toute une mi-temps ? A cela le coach national répond : «On n’avait pas prévu l’expulsion de Tej. Mais nous avions relancé Mahmoud Gharbi qui fait partie du réservoir tunisien. S’il n’a pas connu de réussite en attaque, il fut par contre superbe en défense. Il faut penser à doubler Issam Tej, et Gharbi est bien indiqué pour cela puisqu’il est fort, costaud et combatif». A la fin, le coach national a déclaré «Je ne peux pas terminer sans dire un grand bravo à mes joueurs et à notre merveilleux public. Je pense que tout notre pays est content de cette victoire et c’est tant mieux ! Bravo à tous». ABDELLATIF ___________________________ Le cheveu dans la soupe La Coupe d’Afrique des nations de handball a vécu, et on peut attester qu’elle a été merveilleusement organisée (là on ne vante plus les mérites de la Tunisie désormais habituée à bien organiser ce genre de joute). Seulement, l’apothéose a été quelque peu ternie par la présence d’une paire d’arbitres venue de Pologne. En effet, les organisateurs n’ont pas trouvé mieux que de faire appel à deux arbitres européens pour officier la finale d’une Coupe Africaine. N’est-ce pas contradictoire, car même si on est pour ce genre d’échange. Mais au fait peut-on espérer un jour voir une paire d’arbitres arabo-africaine diriger une finale européenne, ne serait-ce qu’au niveau des clubs? Telle est la question. Pour la réponse autant garder le mutisme et se contenter de dire que cette désignation a été en quelque sorte le cheveu dans la soupe de cette CAN 2006, surtout qu’à l’heure actuelle le sport africain s’est imposé à l’échelle mondiale et n’a plus rien à envier aux grandes nations du sport de ce monde. M.A.F.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com