Nigeria – Ghana (1 – 0) : Sur le fil, mais mérité





Un match plaisant et pleinement disputé, essentiellement au cours de la seconde période. Bien que les deux équipes aient tardé à rentrer dans le match. On a dû attendre vingt-cinq longues minutes pour voir une première tentative sérieuse à la suite d’un coup-franc du Nigérian Ismaïl Taïwo, dont le tir décoché des trente mètres était dévié par le gardien ghanéen Samy Adjai. Deux minutes plus tard, c’était au tour du Ghanéen Mathew Amoh de tirer en pleine course, sur un contre rapide, mais sa balle est allée s’écraser sur le montant droit du gardien Enyema. C’est à partir de ce moment que les deux formations se sont manifestement attelées sérieusement à la tâche puisque les essais se sont dès lors succédés, avec cependant une légère domination pour les Nigérians. Tour à tour les Julius Aghowa (39’), Yussuf Attenda (42’), puis Wilson Oruma (43’) allaient ensuite mettre à dure épreuve l’arrière-garde ghanéenne, notamment Onuma dont le bolide a été superbement dévié par Adjai. Sur la fin de la période initiale c’est toutefois le Ghanéen Stefen Appiadh qui a failli surprendre tout le monde par un tir fulgurant, mais Enyema eut un superbe réflexe, annihilant ainsi la tentative du Black Star et contraignant les deux équipes à regagner les vestiaires dos à dos. A la reprise les Nigérians vont assiéger carrément le camp adverse pendant une bonne quinzaine de minutes, se créant plusieurs occasions par le biais de Martins qui a été un véritable poison pour Kuffour et ses partenaires. Vainement par ailleurs ! La réaction des Black Stars aura été assez vive basée pratiquement sur des contres rapides ponctués par quelques opportunités, dont notamment la tête piquée par Mathew Amoah (70’) à la suite d’un centre impeccable de son compère Kingston, mais qui passe juste à côté. Le but chauffait dans un camp comme dans l’autre. Mais la chance allait sourire aux Nigérians qui vont sceller le sort de la rencontre grâce au tir foudroyant du défenseur Ismaïl Taïwo à la suite d’un coup-franc et une bévue monumentale de la défense adverse (85’)... Mansour AMARA


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com