Tunis : Il vole 50.000 dinars pour entretenir sa maîtresse





Tunis — Le Quotidien C’est tout à fait par hasard que le directeur de ce magasin spécialisé dans la distribution et la vente d’articles électro-ménagers a découvert que l’équivalent de cinquante mille dinars en marchandises a disparu des entrepôts. En vérifiant dans les fiches et les registres de réception et de sortie de la marchandise, il a découvert que ces disparitions s’étalaient sur une longue période. Dès lors, une plainte a été déposée et dans la mêlée les soupçons ont été portés sur une seule personne à savoir le gérant du magasin. Convoqué au poste puis interrogé le suspect a nié au départ les faits avant de se rétracter et faire des aveux complets. Dans sa déposition, il a déclaré que depuis une année, il a fait eu connaissance d’une dame venue acheter une machine à laver. Sitôt installé, l’appareil est tombé en panne. La cliente a tout bonnement appelé le magasin pour réparer la machine à laver. C’était l’occasion pour le gérant qui s’est déplacé en personne au domicile de la dame de faire sa connaissance et surtout savoir que la cliente vivait seule après avoir divorcé d’avec son époux. Au passage, le gérant lui a filé son numéro de téléphone la priant de l’appeler à chaque fois qu’elle avait besoin. Peu à peu, les rapports entre les deux se sont consolidés à telle enseigne que le gérant n’a pas hésité un jour à inviter sa cliente à boire un café avec lui. Du coup, ce qui devait arriver arriva. Leur relation s’est approfondie davantage dépassant le cadre ordinaire de l’amitié pour basculer dans l’affectif. Les deux tourtereaux sont allés jusqu’à cohabiter ensemble sous le même toit. Il fallait ainsi équiper le nid d’amour. C’est ainsi que l’amant n’a pas hésité le moindre instant à s’approvisionner directement dans le magasin pour équiper la maison de sa maîtresse en machine à laver, frigo, cuisinière et autres articles électro-ménagers en tout genre. Estimée à cinquante mille dinars, la marchandise volée dans les entrepôts du magasin a fait l’objet d’une plainte déposée par le propriétaire. Examinée par les auxiliaires de la justice, cette requête a abouti à l’arrestation du gérant qui après avoir été interrogé, a été inculpé d’abus de confiance. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com